RETROPLANE.net Index du Forum
FAQ - Charte - Rechercher - Fichiers - Map - Membres - S'enregistrer - Annuaire - Vérifier ses messages privés - Connexion

VCC - Vol Circulaire Contrôlé
Aller à la page
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20,
21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40,
41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, 60,
61, 62, 63, 64, 65, 66, 67, 68, 69, 70, 71, 72, 73, 74, 75, 76, 77, 78, 79, 80,
81, 82, 83, 84, 85, 86, 87, 88, 89, 90, 91, 92, 93, 94, 95, 96, 97, 98, 99, 100,
101, 102, 103, 104, 105, 106, 107, 108, 109, 110, 111, 112, 113, 114, 115, 116, 117, 118, 119, 120,
121, 122, 123, 124, 125, 126, 127, 128, 129, 130, 131, 132, 133, 134, 135, 136, 137, 138, 139, 140,
141, 142, 143, 144, 145, 146, 147, 148, 149, 150, 151, 152, 153, 154, 155, 156, 157, 158, 159 Suivante

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RETROPLANE.net Index du Forum -> Aéromodèles Antiques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
AGGERY Jean-Claude
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2011
france.gif

Localisation: OISE. Club modéliste de Cachan
Âge: 80 Cancer

MessagePosté le: 04/07/2011 15:42    Sujet du message: VCC - Vol Circulaire Contrôlé Répondre en citant

Bonjour aux amis internautes.

Comme promis lors de ma présentation, mais avec un certain retard car j'étais en recherche de documents, je vous propose de découvrir le VCC, c'est à dire le Vol Circulaire Contrôlé.

Dans ce premier épisode nous allons vous dévoiler les balbutiements de la catégorie et les principes de base du vol circulaire. Le sujet est vaste, aussi nous avons essayé d'être clair, net et surtout pas rébarbatif. Merci beaucoup à l'ami Jean-Pierre, alias Jipé 03, pour son aide, informatique, mise en page et préparation des photos et documents.

Si les américains ont largement contribué à l'épanouissement du VCC mondial, ils n'ont pas été néanmoins les premiers à faire voler ce type de modèles. Certes ce n'était pas du vol circulaire, mais quand même........ Nous étions en 1879 !!!!!
Un français nommé Victor Tatin (1843-1913) fit voler un avion propulsé par un moteur à air comprimé, et ce sur un rayon de 3 mètres. Ces essais eurent lieu à Chalais -Meudon, dans un bâtiment de forme circulaire, appartenant à l'armée. Ce modèle est officiellement le premier avion modèle réduit à s'élever dans les airs par ses propres moyens après avoir roulé sur le sol.
http://www.retroplane.net/forum/images/uploads/AGGERY_Jean-Claude/Tatin_mod_le_135.jpg
Ce modèle mesurait 1,90 mètre d'envergure, pesait 1,80 Kg, et emmenait 80 grammes d'air. Le corps de cet appareil est en fait un réservoir d'air, formé d'un ruban acier enroulé en spirale fixé par 1800 rivets. Le moteur est composé d'un un cylindre oscillant actionnant par transmission deux hélices à pales réalisées en corne d'animal. Une maquette ou original? est conservé au Musée de l'air du Bourget.
http://www.retroplane.net/forum/images/uploads/AGGERY_Jean-Claude/Tatin_photo_mus_e_886.jpg
Un autre modèle français aurait vu le jour dans les années 1912/1913, selon Pierre Delbreil, collaborateur du MRA, mais propulsé par un moteur électrique placé au centre d'une table de 4 mètres de diamètre. La transmission de la rotation du moteur à l'hélice, de 20 centimètre de diamètre, était confiée à un flexible. Un rhéostat commandait la puissance moteur. A noter la commande de profondeur.
http://www.retroplane.net/forum/images/uploads/AGGERY_Jean-Claude/brianne_171.jpg
C'est ensemble fut conçu et réalisé par Monsieur Brianne.
Toujours en France, mais dans les années 30 et 40 ( pas facile le modèle réduit lors de ces décennies) Jean Guillemard , co-fondateur de Modèle Magazine et de nombreux modèles devenus mythique, et Gems Suzor , collaborateur du MRA et auteur de nombreux ouvrages sur les moteurs thermiques, ont fait voler des modèles captifs au pylône, sans commande de profondeur. Mais avec le vent, des oscillations apparaissaient et évidemment s'accentuaient jusqu'au sol. Vous devinez la suite.
http://www.retroplane.net/forum/images/uploads/AGGERY_Jean-Claude/SuzorJPG_170.jpg
Le pilotage était donc indispensable, et c'est en décembre 1940, que le modéliste américain Jim Walker faisait breveter son système nommé '' U control '' qui allait faire s'épanouir cette catégorie. Ci-dessous principe du VCC.
http://www.retroplane.net/forum/images/uploads/AGGERY_Jean-Claude/Dessin_n_1_251.jpg
Rappelons que cette en France que l'appellation Vol Circulaire Contrôlé, puis par extension l'abréviation VCC, furent données par Maurice Bayet le père fondateur du MRA.
Le VCC démarre alors totalement grâce à ces deux câbles reliés à un palonnier permettant de manœuvrer la gouverne de profondeur. Les grandes catégories du vol circulaire apparaissent très vite : ce fut tout d'abord la vitesse, puis l'acrobatie, le team-racing (course entre plusieurs avions) vinrent plus tard le combat, l'oldtimerStunt ( modèles anciens )
http://www.retroplane.net/forum/images/uploads/AGGERY_Jean-Claude/2_palonniers_590.jpg
Croquis du haut un palonnier américain baptisé '' Gremlin'', croquis du bas palonnier de type français en dural. Document MRA.
En France les grands pilotes et spécialistes de cette catégorie furent Jean Guillematd; Gems Suzor; Edmond et Serge Swalhen; Gérard Laniot; François Couprie; Serge Malfait; Michel Souliac; Jean Magne; Roger Lauron ( fondateur de la marque Précisia) Gérard Billon......
Pour nombre de modélistes, le VCC est une catégorie antédiluvienne, pour ne pas dire rétrograde tout comme le vol libre. Et pourtant, à eux deux, ils ont tout inventé !!!!! Le modéliste actuel n'est que le descendant de ses précurseurs !!!
Certains modélistes, quelques peu attardés???? s 'imaginent encore, de nos jours, que le VCC n'est autre qu'un machin immonde accroché à deux fils et tiré par un moteur !!!!!
Ne souriez pas j'en ai entendu des pires que cela.
Et pourtant un avion de VCC est élégant, racé en un mot beau.
http://www.retroplane.net/forum/images/uploads/AGGERY_Jean-Claude/VCC_203.jpg

A bientôt.



JC AGGERY
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Jipe03
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 21 Oct 2009
france.gif

Localisation: Bourbonnais
Âge: 66 Balance

MessagePosté le: 05/07/2011 13:36    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Jean-Claude

Comme tes photos et documents ne se sont pas installés correctement , et de surcroit notre ami Vincent étant très accaparé par l'organisation de Rétroplane 2011, je te propose de les publier, ainsi ton 1er message sera complet.

Modèle de Victor Tatin




Photo du modèle du Musée de l'Air du Bourget




Modèle VCC de monsieur Brianne, dessin de Pierre Delbreil





Modèle de Gems Suzor




Principe du VCC




Divers principes de palonnier




Modèle français de VCC


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
AGGERY Jean-Claude
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2011
france.gif

Localisation: OISE. Club modéliste de Cachan
Âge: 80 Cancer

MessagePosté le: 19/07/2011 16:39    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour aux amis internautes et circularistes

Aujourd'hui nous allons aborder le 1er épisode des principes de base du VCC acro.

Un avion de vol circulaire acrobatique est un avion à part entière. Seuls quelques artifices lui permettent de voler en cercle, et de pouvoir effectuer des figures complexes et spectaculaires: c'est la tension des câbles qui permet le pilotage !!!

Théorie du vol

L'aile extérieure au cercle volant plus vite que l'aile intérieure , apporte de ce fait plus de portance, donc pour conséquence une rotation de l'avion sur l'axe de lacet. Rotation qui tend à faire rentrer dans le cercle le modèle, d'où perte de contrôle. Pour contrer ce phénomène, on construit l'aile intérieure un peu plus longue de quelques centimètres. Il faut de surcroit contrer la trainée des câbles, qui n'est pas négligeable: 30 à 50% de l'ensemble en vol.
En bout d'aile extérieure on colle dans le saumon du plomb, toujours ce problème de poids des câbles. Il faut prévoir 1 gramme de plomb pour 1 mètre de rayon de vol, ce qui, suivant le rayon de vol, donne un poids de 15 à 20 grammes de plomb. Parfois il il est nécessaire de rajouter ou retirer un peu de plomb, pas inutile de prévoir une soute à lest dans le saumon.
La condition siné qua non est que le modèle, lors d'un vol en palier près du sol, possède les ailes parfaitement horizontales.
Autre artifice de tension des câbles: calage du moteur de 3 à 5° vers l'extérieur du cercle. Rappelons que le calage piqueur est de 0°.
Jusqu'à 5° on ne perd pas de puissance, et on gagne en traction sur les câbles. Cette sacrée tension sur les câbles!!!!! Sans elle....... Plus de contrôle, c'est un peu comme une panne radio !!!
Il arrive souvent, surtout sur les modèles légers, qu'un coup de vent détende les câbles.... il nous faut contrer le problème en ramenant la poignée vers la poitrine, ou en se reculant rapidement de quelques mètres. Sinon..... Boum!!!!


Modèle perso d'entrainement
En compétition acrobatique l'ensemble: poignée/câbles/modèle est contrôlé avant chaque vol par une traction égale à 15 fois le poids du modèle.
Sur certains modèles d'acrobatie de haute compétition les sorties de câbles, au niveau du saumon de l'aile gauche donc intérieure, sont réglables. On peut les avancer vers le BA, les reculer vers le BdF ou modifier leur écartement. Ces actions permettent de modifier la position du modèle sur son axe de lacet.
Le but recherché: améliorer la réalisation de certaines figures , comme le trèfle ou le huit vertical.
Il faut bien avoir à l'esprit qu'un avion VCC vole constamment en attaque oblique, c'est à dire que l'écoulement de l'air n'est pas parallèle au plan de symétrie du modèle. Puisqu'il tourne sans arrêt il vole légèrement en ''crabe''. La pression de l'air sur le flanc gauche peut être avantageusement utilisée comme complément de portance lors des vols à forte inclinaison quand les câbles forment un angle supérieur à 45° avec l'horizontale.
C'est pour cette raison que certains modèles possèdent une surface latérale importante, le Nobler étant un exemple célèbre, photo ci-dessous.



Autre point crucial: la valeur des calages moteur, voilure et empennage. Tout est calé à 0° d'incidence, c'est à dire vé longitudinal nul, cela est important. Dans le cas contraire on pilote un avion cabreur ou piqueur, donc dissymétrie dans les réactions de la commande de profondeur et pour résultat un vol très perturbé, suite aux nombreux coups de poignée de correction de la trajectoire horizontale. Un avion vole avec un vé de 1° environ, angle que le pilote lui donne avec la poignée.



le Spyn de Jean Guillemard, modèle ancien envergure 0,95m moteur 2,5


Dans le prochain épisode nous étudierons l'action des gouvernes, le choix du moteur.
A bientôt



JC AGGERY
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Jipe03
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 21 Oct 2009
france.gif

Localisation: Bourbonnais
Âge: 66 Balance

MessagePosté le: 20/07/2011 17:49    Sujet du message: Répondre en citant

« AGGERY Jean-Claude » a écrit:


En bout d'aile extérieure on colle dans le saumon du plomb, toujours ce problème de poids des câbles.



Un petit dessin extrait de Modèle Magazine n°273 de mai 1974, qui mieux qu'un long discours dissèque bien le phénomène des perturbations engendrées par les câbles sur le vol.





Et la suite Jean-claude ???? [humm]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
AGGERY Jean-Claude
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2011
france.gif

Localisation: OISE. Club modéliste de Cachan
Âge: 80 Cancer

MessagePosté le: 26/07/2011 11:42    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour
Comme promis nous allons étudier les gouvernes et leurs actions. Je dis gouvernes avec un S car dans le cas des modèles d'acrobatie s'ajoutent les FLAPS d'ailes au volet de profondeur.
Flaps, ou si vous préférez des volets de courbure, qui amènent beaucoup de portance, en se braquant en sens inverse et en même temps que la profondeur. Ce braquage, qui permet notamment au modèle d'évoluer dans un rayon très court, permettent la réalisation de ce que l'on appelle les figures carrées. Si ces flaps augmentent beaucoup la portance augmentent également beaucoup la trainée..... mais la puissance du moteur étant supérieur au poids du modèle tout se passe bien.



Dans certaines figures carrées très violentes, comme le sablier ou le triangle, le modèle ne peut faire autrement que de décrocher un court instant, vu que le volet de profondeur très braqué a amené l'aile à son angle de décrochage et même au-delà.
Autant vous dire que le poids apparent du modèle à cet instant est considérable, et dépasse les 10G, facteur de charge non négligeable sur le plan de la résistance de la structure.
Rappelons la formule Poids apparent/ poids réel=facteur de charge
Le glorieux Nobler ( voir message précédent) n'a plus aucune chance en grande compétition. Néanmoins il demeure en catégorie Nationale, et avec un moteur de '' 35 '' (5,7cc) un ensemble excellent. De nos jours les moteurs font 10cc et plus, et affiche une puissance au moins triple au célèbre Fox 35.
Plus question de double régime, on vole plein pot ou presque. Les modèles présentent une envergure de 1,50m et plus, affichent une masse de 2kg sous la balance. Si le vent souffle, un peu, ça vous entraine un bonhomme de 80kg comme une fleur.
Vous êtes en droit de vous dire :
'' Avec cette forte augmentation de la puissance moteur la vitesse de vol a du considérablement augmentée !!!! ''
Et bien non. Elle continue à se maintenir, en jouant sur les dimensions des hélices, dans les 90 km/h, qui est une vitesse moyenne acceptable pour ''suivre'' sans se faire déborder. N'oublions pas que le sol est très près.!!!
Les modèles, eux aussi, ont beaucoup changé. Un modèle d'acrobatie FAI actuel possède une surface alaire de 45dm2, au moins, mais la grande innovation est l'augmentation de l'épaisseur des profils d'ailes. Du classique 12/13% d'épaisseur du début, biconvexe symétrique, on est passé à 18 /20 % au temps des Nobler et Thunderbird, d'où le nom de ''courge californienne ''
CI-dessous extrait de '' Vol circulaire '' de Jean Guillemard , le seul ouvrage en français consacré au VCC. Rappelons que G.Aldrich fut le concepteur du Nobler.



On est actuellement à 25% un peu plus même. Ces profils à forte portance, et forte trainée, permettent aux modèles de ne pas trop accélérer en figures, surtout rondes, car il faut rester '' le patron ''. En effet dès qu'il y a un peu de vent les vitesses s'additionnent, et le pilotage devient beaucoup moins précis.

Dans le prochain message nous étudieront le centrage et les câbles.
Pour vous remercier de votre assiduité et de l'intérêt que vous portez au VCC je vous propose la photo de l'Impact, superbe modèle de l'américain P.Walker , champion du mode.




A bientôt.



JC AGGERY


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Laurent14
Incurable Posteur
Incurable Posteur


Inscrit le: 22 Mai 2006
france.gif

Localisation: Saint Philbert des Champs Calvados France

MessagePosté le: 26/07/2011 23:19    Sujet du message: Répondre en citant

Magnifique modèle et article très intéressant.






Le bonheur ne vaut d'être vécu que s'il est partagé.

Doucement le matin, pas trop vite le soir.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
VincentB
Serial Posteur
Serial Posteur


Inscrit le: 23 Jan 2006
world.gif

Localisation: Béziers somewhere in the world
Âge: 54 Scorpion

MessagePosté le: 27/07/2011 06:01    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Jean-Claude pour tes contributions Very Happy
Ha le VCC, j'ai faillit en faire à 14 ans, enfin à mon avis j'aurais tout cassé au premier vol, puisque j'envisageais de le faire voler seul dans les champs près de chez moi. J'avais donc construit l'As de Trèfle, un kit de chez Précisia, je m'étais offert comme moteur, un Micron Météor stunt à glow, il était fin prêt, entoilé au papier japon avec une belle peinture bleue. Je rentrais du magasin de modèle réduit, content d'avoir acheté les câbles, et voilà que je les déroule dans ma chambre, aïeee tout s'emmele et s'entortille [argh] pas moyen de les rembobiner, du coup dégouté, j'ai laissé tomber le VCC sans avoir eu l'occasion d'essayer.



Retroplane the World Touch - On the Web since 1854.


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
raduga
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 13 Mai 2010
france.gif

Localisation: Pyrénées orientales
Âge: 59 Taureau

MessagePosté le: 27/07/2011 08:37    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,
Dommage que la catégorie soit un peu oubliée, mais que de sensations fortes avec le sol toujours proche voir très proche!

A+
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
Jipe03
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 21 Oct 2009
france.gif

Localisation: Bourbonnais
Âge: 66 Balance

MessagePosté le: 27/07/2011 11:00    Sujet du message: Répondre en citant

« AGGERY Jean-Claude » a écrit:

au temps des Nobler et Thunderbird, d'où le nom de ''courge californienne ''



Le Thunderbird de l'américain Bob Palmer, envergure 1,40m, appareil qui fut
contemporain du Nobler




Ne sois pas désolé Vincent j'ai eu la même désagréable surprise, les câbles emmêles lors de me premiers vols avec un Docile de Roger Lauron, également créateur de l'As de trèfle et fondateur de Précisia, et l'un de nos meilleurs pilotes de VCC dans les années 1960.

Pour te rappeler de bons souvenirs,tout de même, je vais rechercher une photo de l'As de Trèfle.

Bonne journée à tous les amis modélistes.
[vol]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anonyme
Serial Posteur
Serial Posteur


Inscrit le: 26 Jan 2006
blank.gif


MessagePosté le: 27/07/2011 11:31    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour cette contribution, j'ai eu la joie de gôuter à cela dans les années 75- 76 . J'ai pratiqué avec intérêt la voltige avec des avions équipés de 6,5 et 7,5CC Enya et Supertigre. Que de bons souvenirs. Il y avait je crois à cette époque quelques as dans la région Alsace, l'un d'eux m'avait tourné des prolongateurs d'axe d'hélice...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Laurent Beldame
Incurable Posteur
Incurable Posteur


Inscrit le: 17 Fév 2006
switzerland.gif

Localisation: - Genève - au pied du Salève -
Âge: 53 Taureau

MessagePosté le: 27/07/2011 15:53    Sujet du message: Répondre en citant

Salut Jean Claude

En effet ton descriptif est intéressant et remet certaines pendules à l'heure (surtout la mienne); je note quand même que si tu parles beaucoup de l'équilibrage de trainée (du fait des cables, dissymétries etc.) et profils utilisés, il n'est guère question de masse maxi des modèles;
D'autre part les constructions semblent systématiquement en structure bois, es dû à la résistance aux efforts latéraux du fait du vol circulaire ?

L
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
GARCIA
Incurable Posteur
Incurable Posteur


Inscrit le: 25 Juil 2010
france.gif

Localisation: COTE D'OR
Âge: 59 Capricorne

MessagePosté le: 27/07/2011 16:57    Sujet du message: Répondre en citant

Dans mon cas j'ai beaucoup volé avec des ailes dont je ne me souviens pas du nom mais surtout avec un avion de voltige qui s'appelait "jaguar" vendu si ma mémoire est bonne par robbe et acheté à "la source des inventions" il était équipé d'un 6.5cc super tigre sans pot. En 74 nous parlions pas beaucoup de nuisance sonore. Je volais dans les prés et par conséquent il fallait un aide pour lancer l'aile ou l'avion. Du pur bonheur, puis en 76 l'arrivée d'une robbe terra 4 voies et d'un charter de chez robbe a fait que j'ai abandonné le VCC.
C'était la séquence nostalgie... Crying or Very sad
José
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
AGGERY Jean-Claude
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2011
france.gif

Localisation: OISE. Club modéliste de Cachan
Âge: 80 Cancer

MessagePosté le: 30/07/2011 10:19    Sujet du message: Répondre en citant

Le bonjour à tous, et merci de votre soutien,

Laurent Beldame a souhaité connaitre quelque détails, notamment sur

les poids:

Règlement FAI: F2B
Poids maxi:3.5kg
Envergure maxi :2m
Longueur maxi : 2m
cylindrée maxi : 15cc
rayons de vol:entre :15 et 21.50m

TOUS LES AUTRES CARACTERISTIQUES SONT LIBRES

Certains modèles font moins de 2kg, d'autres plus, c'est un peu au gout de chacun , et surtout à la réussite de la construction.
Plus le modèle est petit, plus il doit être faiblement chargé au d/m2 car
la trainée des cables ,représente la moitié de la trainée de l'ensemble!
Les charges moyennes tournent entre 25/30 à 40gr au dm/2 , la charge
au cm3:de 200à 300gr/cm3!
J'ai possédé un Thunderbird 2(voir photo de ce type de modèle) qui était
equipé d'un FOX 35(5,6cc), ce moteur excellent, n'a pas une puissance
élevée( dans les 0,4 cv) et pour cet avion qui est grand(1,40m)c'est un peu juste, mais ce modèle est fin,et chargé à 27/28gr, c'était un régal en
le pilotant avec souplesse; vous aviez l'impression d'avoir un oiseau au
bout de vos cables!!
a la construction, l'aile doit étre légère, la concentration des masses est
utile, et cela peut s'appliquer à tout l'Aéromodélisme! Le poids est toujours
l'ennemi, sauf si il est placé judicieument.
Certains modèles F2B , donc dans les 2kg et plus , planent à l'arret moteur
sur plusieurs tours...G. Billon passe la boucle droite hélice en croix...
Débutant s'abstenir...!
A la prochaine JCAY.



JC AGGERY
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Laurent14
Incurable Posteur
Incurable Posteur


Inscrit le: 22 Mai 2006
france.gif

Localisation: Saint Philbert des Champs Calvados France

MessagePosté le: 30/07/2011 15:47    Sujet du message: Répondre en citant

Quand j'ai commencé le modélisme (il y à ...... [humm] , au siècle dernier Wink ), j'ai fabriqué un avion de VCC à partir d'un kit.
Il s'appelait "l'immelman" d'une envergure de 59 cm.
Il était équipé d'un Enya 1,5cc.
Je me rappelle m'être souvent énervé contre ce moteur qui ne voulais pas démarrer. Je ne sais pas pourquoi, je n'ai jamais réussi à le faire fonctionner parfaitement.







Le bonheur ne vaut d'être vécu que s'il est partagé.

Doucement le matin, pas trop vite le soir.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jipe03
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 21 Oct 2009
france.gif

Localisation: Bourbonnais
Âge: 66 Balance

MessagePosté le: 01/08/2011 10:33    Sujet du message: Répondre en citant

« GARCIA » a écrit:
un avion de voltige qui s'appelait "jaguar" vendu si ma mémoire est bonne par robbe et acheté à "la source des inventions" il était équipé d'un 6.5cc super tigre sans pot.


Le Jaguar est disponible en plan , voir le sujet '' plans anciens''.
Il s'agit d'un appareil de voltige de 1,33m d'envergure pour moteur de 6,5cc.
Il est très élégant comme toutes les conceptions de Roger Lauron.
L'Immelman est également une conception de R.Lauron et est également disponible en plan.
Les deux modèles étaient commercialisés par Précisia.
Par contre je n'ai pas trouvé de photos de l'As de Trèfle. Désolé Vincent.
Pour me faire pardonner je te propose une photo de l'Olympus 49 , créé par
Gérad Billon, pour moteur de 8 à 10c et 1,56m d'envergure. Rappelons que G.Billon fut 4ème aux Championnats du monde 1974 en Tchécoslovaquie, qui comptaient 207 concurrents dans toutes les catégories.
L'Olympus 49 était également une boite Précisia et est disponible en plan.




A bientôt [vol]


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RETROPLANE.net Index du Forum -> Aéromodèles Antiques Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20,
21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40,
41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, 60,
61, 62, 63, 64, 65, 66, 67, 68, 69, 70, 71, 72, 73, 74, 75, 76, 77, 78, 79, 80,
81, 82, 83, 84, 85, 86, 87, 88, 89, 90, 91, 92, 93, 94, 95, 96, 97, 98, 99, 100,
101, 102, 103, 104, 105, 106, 107, 108, 109, 110, 111, 112, 113, 114, 115, 116, 117, 118, 119, 120,
121, 122, 123, 124, 125, 126, 127, 128, 129, 130, 131, 132, 133, 134, 135, 136, 137, 138, 139, 140,
141, 142, 143, 144, 145, 146, 147, 148, 149, 150, 151, 152, 153, 154, 155, 156, 157, 158, 159 Suivante
Page 1 sur 159

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers
Vous pouvez télécharger des fichiers

Zone de Téléchargement du Forum et Site Retroplane


Images aléatoires album Retroplane, clic pour Agrandir

Forum en Flux RSS