RETROPLANE.net Index du Forum
FAQ - Charte - Rechercher - Fichiers - Map - Membres - S'enregistrer - Annuaire - Vérifier ses messages privés - Connexion

Histoire des moteurs - Collection
Aller à la page Précédente
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20,
21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40,
41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, 60,
61, 62, 63, 64, 65, 66, 67 Suivante

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RETROPLANE.net Index du Forum -> Aéromodèles Antiques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
raduga
Accro Posteur
Accro Posteur


Inscrit le: 13 Mai 2010
france.gif

Localisation: Pyrénées orientales
Âge: 61 Taureau

MessagePosté le: 10/01/2021 17:56    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Philippe,
Plusieurs facteurs sont la cause du manque de succès d’ALLOUCHERY malgré un bon départ. Après son premier moteur commercialisé, un 5,7cc à allumage électrique distribué à partir de décembre 1943 par le magasin parisien « les belles maquettes », Prosper ALLOUCHERY met au point sa grande réussite, le 1,25 à auto allumage. Grace aux nombreux podiums obtenus et à de belles performances réalisées il va pouvoir poursuivre son activité dans un contexte économique difficile au milieu d'une forte concurrence. En effet si le retour de la paix a généré beaucoup d’espoir, la situation économique a très vite donné la tonalité de la vie d’après-guerre. Les tickets de rationnements ont encore fait partie pendant un long moment du quotidien des français. Rapidement d’anciens constructeurs disparaissent comme AIRPLAN, JESCO (moteurs COMETE), ou bien L.C tandis que parmi les nombreux nouveaux certains vont rapidement tomber dans l’oubli comme L.S (page 13), MARQUET (page 25), FULGUR (page 42 et 44) ou encore SIRROCCO. Mais après ce bon démarrage, les choses vont se gâter et les nuages s’accumuler. D’une part le 1,25cc n’est pas exempt de critiques car suivant les années de fabrications, la qualité des aciers employés n’est pas idéale et d’autre part les efforts pour étendre la gamme vont être des échecs. Le nouveau 3cc et l’évolution du 5,7cc en 5cc toujours à allumage électrique ne vont pas percer commercialement. Le 3cc probablement avec des performances moyennes n’a pas réussi à s’imposer dans un marché très encombré avec les DELMO 3,5cc, OURAGAN 3,36cc, METEORE 3cc et surtout le performant MICRON 2,8cc. Le 5cc simple mise à jour d’un moteur dépassé pour mieux s’adapter aux nouvelles catégories de concours n’avait aucune chance face au DELMO SUPER 5cc, BONNIER 5cc, OURAGAN 5cc et MICRONN 5cc. Seul le 0,7cc lancé entre les deux va percer mais sur un marché réduit. Même déception en 1948 avec le SUPER 4, un diésel de 4cc de cylindrée qui ne parvient pas à percer, trop proche à mon avis des 5cc déjà présent depuis longtemps. Autre raison pour moi, la méthode de vente. Pour une raison que j’ignore Prosper ALLOUCHERY va se cantonner à la vente directe et faire paraitre régulièrement des publicités dans le M.R.A et L’AIR POUR LES JEUNES. Cette situation et probablement les faibles ventes du 1,25cc surtout que STAB fait très régulièrement la promotion de son propre 1,25cc diesel finissent de mettre à mal les finances de l’entreprise qui doit arrêter les publicités au cours du mois février 1949. Cette situation n'empêche pas Prosper ALLOUCHERY de persévérer. Au cours de l'été de cette même année 1949 il termine la mise au point d'un nouveau 5cc glow. Un moteur typé compétition avec une admission arrière par disque rotatif et le vilebrequin tournant sur 2 roulements. Une brève présentation en est faite dans la revue L'AIR. Là aussi probablement une grosse déception car il ne suscite aucunes marques d’intérêts, les modélistes portant leurs attentions sur le MICRON 29 et le METEORE 5cc. A partir de là l’entreprise va quasiment disparaitre et ne plus faire parler d’elle. Elle n’est pas la seule dans cette situation et beaucoup ont déjà disparu. En 1951 elles ne sont plus que 8 alors qu’en 1945/46 on n’en comptait pas moins de 17. Faute de moyens et de notoriétés, les succès du 1,25cc sorti 10 ans plus tôt sont oubliés, la reprise au milieu des années 50 ne pouvait être qu’un échec sur le créneau très concurrentiel des petites cylindrées. Il est dominé par MICRON et REA sans oublier 2 nouveaux : ATELIER 37 et ROTHLISBERGER. La résurrection de 1966 ne pouvait également être qu’un échec. On retrouve sensiblement les mêmes causes, manques de moyens, de notoriété, pas de réseau de distribution mais avec en plus un facteur aggravant : une forte concurrence voir une domination des constructeurs étrangers. D’ailleurs à cette date, MICRON reste le seul constructeur français encore en activité.




la dernière publicité dans le M.R.A de février 1949. le 1,25cc est encore performant mais seul il ne peut assurer l'avenir de l'entreprise.




Depuis mes recherches sur le CORMORAN, je suis tombé sur cette page du catalogue STAB de 1953. j'avoue ne pas avoir d'idées sur la raison de cette commercialisation qui semble avoir été brève.

Je suis de l’avis de Charles au sujet du tableau. Je vais préparer un historique des différentes marques à partir de 1945 avec quelques dates et les différents modèles de moteurs.


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
Philippe26
Psycho Posteur
Psycho Posteur


Inscrit le: 10 Fév 2015
france.gif

Localisation: Allan près de Montélimar
Âge: 67 Sagittaire

MessagePosté le: 10/01/2021 18:56    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir Michel et vraiment grand merci..... je suis épaté.

Réponse parfaitement argumentée, je te remercie.....

Encore merci pour le temps passé à me répondre.

Amicalement,

Philippe



Je ne suis pas vieux, je suis jeune depuis plus longtemps que vous......
I am not old, I am young for longer than you .....
"C'est impossible, dit la Fierté; c'est risqué, dit l'Expérience; c'est sans issue, dit la Raison; mais essayons, murmure le coeur » W.A.Ward
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
raduga
Accro Posteur
Accro Posteur


Inscrit le: 13 Mai 2010
france.gif

Localisation: Pyrénées orientales
Âge: 61 Taureau

MessagePosté le: 11/01/2021 11:55    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,
dans mon message précèdent, je me posais le pourquoi du comment de la présence dans le catalogue STAB du 1,25 ALLOUCHERY, un concurrent direct.
En fait je n'avais pas bien regardé, la réponse était un peu plus loin dans les pages consacrées aux moteurs marins. STAB pour compléter son offre composée de ses 2,27cc,7,6cc et 10 cc, tous à allumage électrique et du MICRON 5cc lui aussi à allumage électrique ajoute le 1,25 ALLOUCHERY lancé depuis peu dans une version avec culasse à circulation d'eau. La demande à probablement été très faible car il n'est plus présent dans l'édition 1954 du catalogue.



A noter le conseil concernant un amorçage à l'eau chaude du circuit de refroidissement dans le but de favoriser l'inflammation du carburant à base d'ether.

Michel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
Philippe26
Psycho Posteur
Psycho Posteur


Inscrit le: 10 Fév 2015
france.gif

Localisation: Allan près de Montélimar
Âge: 67 Sagittaire

MessagePosté le: 11/01/2021 16:02    Sujet du message: documentation Allouchéry Répondre en citant

Bonjour les amis,

Voici la documentation que l'on recevait sans doute, quand on écrivait à la maison Allouchéry en y joignant les timbres demandés. Vous avez certainement déjà lu, documentation contre x francs en timbres.....

Voici certainement ce qu'a dû faire Charles à cette époque, car voici la documentation fournie, envoyée par Prosper Allouchéry.

J'ai légèrement recadré certaines pages pour améliorer leur lecture.....






















Merci à Charles pour ces documents intéressants.

Philippe



Je ne suis pas vieux, je suis jeune depuis plus longtemps que vous......
I am not old, I am young for longer than you .....
"C'est impossible, dit la Fierté; c'est risqué, dit l'Expérience; c'est sans issue, dit la Raison; mais essayons, murmure le coeur » W.A.Ward
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
raduga
Accro Posteur
Accro Posteur


Inscrit le: 13 Mai 2010
france.gif

Localisation: Pyrénées orientales
Âge: 61 Taureau

MessagePosté le: 11/01/2021 20:19    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir Philippe,

Un grand merci à Charles et toi pour le partage de ces documents très intéressants.
Michel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
Philippe26
Psycho Posteur
Psycho Posteur


Inscrit le: 10 Fév 2015
france.gif

Localisation: Allan près de Montélimar
Âge: 67 Sagittaire

MessagePosté le: 14/01/2021 11:21    Sujet du message: Catalogue Micron Répondre en citant

Bonjour les amis,

Charles m'a envoyé ces documents qui vont sans doute vous intéresser, un catalogue Micron, das années 60.... nul doute que vous y trouviez quelques informations ...















Merci encore à Charles de nous confier ainsi ses archives......

et voici un petit bonus pour la fin..... sorti de mes archives personnelles....




Philippe



Je ne suis pas vieux, je suis jeune depuis plus longtemps que vous......
I am not old, I am young for longer than you .....
"C'est impossible, dit la Fierté; c'est risqué, dit l'Expérience; c'est sans issue, dit la Raison; mais essayons, murmure le coeur » W.A.Ward
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
raduga
Accro Posteur
Accro Posteur


Inscrit le: 13 Mai 2010
france.gif

Localisation: Pyrénées orientales
Âge: 61 Taureau

MessagePosté le: 14/01/2021 19:03    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Philippe,
merci pour le partage. La période faste où MICRON ce n'était pas que des moteurs.

Michel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
sebastian92
Psycho Posteur
Psycho Posteur


Inscrit le: 01 Sep 2015
france.gif

Localisation: Hauts de seine
Âge: 57 Scorpion

MessagePosté le: 14/01/2021 20:55    Sujet du message: Répondre en citant

Micron meteor… ça ça me rappelle quelques souvenirs d'ado [vieux]
Nouvel inscrit dans le club du lycée à 15 ans… j'avais gagné un Micron Météor 2,5 glow (le 1er prix !) après avoir remporté le challenge du club de fin d'année du plus long vol de mini planeur (envergure 25cm maxi) Laughing
Le prof à l'époque me l'avait remis… avec un peu de retenue… vu que j'étais le nouveau venu Laughing
Il démarrait pas trop mal, mais la tenue en régime stable était… un peu aléatoire…
Monté sur mon "Sioux" de l'époque, il a vite été remisé dans sa boite pour être remplacé par un Enya plus fiable et pas trop coûteux Confused
Mais que de bons souvenirs Very Happy



Pourvu que ça vole, roule, flotte… normalement j'ai tout bien fait pour !
Un bel avion est un avion qui vole bien ! Marcel Dassault
…………
Sebastian

Vends module émission 2.4 ghz pour Futaba, Hitec TZ-FM + 2 récepteurs corona 8 voies (contact en MP)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Zephyrin
Stagiaire Posteur
Stagiaire Posteur


Inscrit le: 10 Oct 2015
france.gif

Localisation: Essonne

MessagePosté le: 18/01/2021 12:40    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

J'ai fait tourner un petit micron autoallumage de 1.8cm3, le celtic je crois, juste "pour voir", wow, ça dépote,
après une assez longue phase de tâtonnement pour trouver la bonne compression, j'ai un peu oublié, le moulin part sans problème et tourne à fond, 8300rpm avec une 8x5".
ce qui me surprend, c'est la consommation phénoménale, tout juste le temps de faire une vidéo !


https://youtu.be/llQpa5YOEW8



François
Mes moteurs :
https://photos.app.goo.gl/MZJvmep2uQ4HedYD9
https://www.youtube.com/c/francoismariemeunier
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Philippe26
Psycho Posteur
Psycho Posteur


Inscrit le: 10 Fév 2015
france.gif

Localisation: Allan près de Montélimar
Âge: 67 Sagittaire

MessagePosté le: 18/01/2021 18:24    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,

Oui, le réservoir se vide à vue d'oeil..... surprenant.... mais bon, les faits sont là.

Philippe



Je ne suis pas vieux, je suis jeune depuis plus longtemps que vous......
I am not old, I am young for longer than you .....
"C'est impossible, dit la Fierté; c'est risqué, dit l'Expérience; c'est sans issue, dit la Raison; mais essayons, murmure le coeur » W.A.Ward
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
raduga
Accro Posteur
Accro Posteur


Inscrit le: 13 Mai 2010
france.gif

Localisation: Pyrénées orientales
Âge: 61 Taureau

MessagePosté le: 18/01/2021 20:24    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,
Un joli CELTIC qui semble en pleine forme. Effectivement il semble très glouton.
le régime de rotation y est peut être pour quelque chose. MICRON annonçait une puissance maximum de 0,10 cv à 7000 tr/mn. Les hélices préconisées étaient les suivantes (dimensions en cm) : V.C.C: 22x20, V.C.C acro: 23x12 et V.L: 24x12. Concernant l'autonomie, un ancien devrait pouvoir nous préciser le temps de marche mais je pense qu'il devait se situer dans les 3/4 minutes. En plus ici la cuve qui n'est pas conforme a un volume plus réduit. J'ai fait une présentation du CELTIC page 56.

Michel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
Zephyrin
Stagiaire Posteur
Stagiaire Posteur


Inscrit le: 10 Oct 2015
france.gif

Localisation: Essonne

MessagePosté le: 18/01/2021 22:09    Sujet du message: Répondre en citant

Le réservoir est de ma fabrication, il était absent quand je l'ai trouvé à une brocante, avec un lot d'épave, peu identifiables et peu réparables trop de pièces manquantes, sauf peut-être un micron 5cm3 à compression fixe, que je pourrai restaurer, un piston une bielle et la culasse à refaire quand même...

des pièces manquantes, c'est le problème des moteurs restés démontés des lustres dans des cartons...

et bravo pour cet historique



François
Mes moteurs :
https://photos.app.goo.gl/MZJvmep2uQ4HedYD9
https://www.youtube.com/c/francoismariemeunier
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
raduga
Accro Posteur
Accro Posteur


Inscrit le: 13 Mai 2010
france.gif

Localisation: Pyrénées orientales
Âge: 61 Taureau

MessagePosté le: 19/01/2021 19:42    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à tous,
suite à la découverte d'une nouvelle publicité de la société AIRPLAN parue dans le livre de Gems SUZOR "mécaniques et modèles en réduction". retour sur l'AIRPLAN 2,6cc présenté page 64. Dans le bulletin du 10 anniversaire du M.A.C.F publié en janvier 1944, la lecture de l'encart d'AIRPLAN m'avait fait penser que le dessin était celui du futur 3cc à venir. En fait il n'en n'est rien. Ce dessin est identique à l'illustration de la publicité qui est dans le livre de GEMS SUZOR vendu à partir du mois de juin 1942. Il s'agit donc en fait du prototype du 2,6cc ou peut être un des premiers de série puisque celui qui est en photo est le n°35.Il est très probable également que les GLADIEUX avaient cette configuration.







la publicité dans le livre de gems SUZOR.

Michel


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
raduga
Accro Posteur
Accro Posteur


Inscrit le: 13 Mai 2010
france.gif

Localisation: Pyrénées orientales
Âge: 61 Taureau

MessagePosté le: 04/02/2021 20:31    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à tous,
aujourd’hui c’est le COX OLYMPIC 15, souvent appelé plus simplement OLYMPIC qui est sur le devant de la scène.
COX est un fabriquant incontournable lorsque l’on aborde les moteurs de petites cylindrées produits en grande série. Entre 1950 et 1984, ce n’est pas moins de 30 millions de moteurs qui sont commercialisés. Un chiffre qui a dû donner le tournis aux concurrents et qui en dit long sur la réussite de l’entreprise. Au début des années 50, aux U.S.A devant le succès grandissant de la pratique du V.C.C par les jeunes, Roy COX se dit qu’il y a un marché important pour un petit moteur fiable et bon marché à destination des débutants. C’est ainsi qu’il met au point et présente en 1956 sa première grande réussite: le BABE BEE. Un moteur qui va rencontrer un succès mondial et être produit jusqu’à la fermeture de l’entreprise au mois de janvier 1996. il va être à l’origine de toute une gamme « loisir ». Ne souhaitant pas en rester là, en 1958 et prise la décision d’aborder la catégorie des moteurs de compétions. Pour la première fois le constructeur qui à l’exception du PEE WEE de 0,3cc n’est présent que dans la catégorie des moteur de 0,8cc de cylindrée décide d’aborder celle des 2,5cc de cylindrée. L’air de famille est indéniable puisque plusieurs principes de constructions qui ont contribué au succès du BABE BEE comme le carter tiré d’une barre d’aluminium extrudé , la bougie formant culasse, la bielle maintenue par une rotule sur le piston ou bien le cylindre vissé dans le carter sont repris. Mais il y aussi des choses nouvelles comme le vilebrequin qui tourne sur deux roulements ou bien le pointeau orientable sur 360°. Cette dernière innovation va se retrouver également sur le SPACE HOPPER (page 58 ) et le SPORTMAN qui sont développés au même moment. Tout a été optimisé au mieux et la réalisation est très soignée. Elle a d’ailleurs impressionné Pierre DELFELD lorsqu’il en a réalisé l’essai pour la revue MODEL AVIA. Je vous invite à le lire car de nombreuses solutions techniques parfois innovantes y sont décrites. Roy COX a également soigné l’aspect extérieur. Le cylindre noir, le carter poli, le plateau d’hélice et le l’ensemble bouchon de carter/gicleur respectivement anodisé en bleu et rouge font que l’on est en présence d’un beau moteur. C’est au mois de juin 1959 que débute la commercialisation de cette nouvelle famille. En complément du SPACE HOPPER de 0,8cc, L’OLYMPIC est la pièce maitresse de la nouvelle gamme 2,5cc complétée par le SPORTMAN qui est une version plus économique avec comme principale différence l’absence de roulements à billes. L’OLYMPIC grâce à sa puissance remarquable doublée d’un excellent rapport poids/ puissance va être très rapidement remarqué et adopté par les compétiteurs en catégorie F1C (moto modèle vol libre). En France, c’est le magasin Joanny LEROY installé à Golbey dans les Vosges qui le premier va le proposer à partir du mois de mai 1960 au prix de 150Frs mais uniquement sur commande avec un délai de 2 à 4 semaines. Il n’y a pas dû y avoir beaucoup de ventes car dès le mois de Juillet suivant on le trouve à Paris chez SUPERSONIC au prix de 100Frs avec cerise sur le gâteau, une disponibilité immédiate. Même si Au printemps de 1961, la commercialisation des moteurs COX va être améliorée grâce à Ch Vuillaume qui devient le premier distributeur officiel, la carrière de l’OLYMPIC va rester discrète car le marché est limité. Ce constat est également valable pour les autres pays y compris les U.S.A. La présentation à la fin de 1960 du TEE DEE 15 va le faire passer au second plan et la production s’arrêtera au cours de l’année suivante. Si au final sa carrière a été plutôt courte et sa production beaucoup moins importante comparée à d’autres réalisations du constructeur californien, il n’en a pas moins participé à la renommée de ce dernier.




Publié dans la revue AEROMODELLER de novembre 1959.















L'OLYMPIC avec à sa droite le SPORTMAN. Il semble que le ressort a souvent été retiré par les utilisateurs de l'OLYMPIC.



Le moteur démonté, MODEL AVIA du mois d'octobre 1959.







Résultats des essais effectués par Pierre DELFELD. MODEL AVIA d'octobre 1959







Publicité parue dans la revue américaine M.A.N du mois d'octobre 1959 avec un agrandissement du bas.




Publicité du magasin Joanny LEROY publiée dans le M.R.A n°254 du mois de mai 1960.




Publicité du magasin SUPERSONIC. M.R.A n°256 du mois de juillet 1960




Publicité de l'importateur Ch VUILLAUME publiée dans le M.R.A n°266 du mois de mai 1961

Les tests dans le fichier à télécharger sont ceux publiés dans le MODEL AVIA d'octobre 1959 et l' AERO MODELLER de novembre 1959.

A bientôt,
Michel



COX_Olympic_Test_Model_Avia_10_1959.pdf
 Description:
TEST MODEL AVIA

Télécharger
 Nom du fichier:  COX_Olympic_Test_Model_Avia_10_1959.pdf
 Taille du fichier:  1.11 Mo
 Téléchargé:  37 fois


COX_Olympic_Test_Aeromodeller.pdf
 Description:
TEST AERO MODELLER

Télécharger
 Nom du fichier:  COX_Olympic_Test_Aeromodeller.pdf
 Taille du fichier:  863.11 Ko
 Téléchargé:  32 fois

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
Philippe26
Psycho Posteur
Psycho Posteur


Inscrit le: 10 Fév 2015
france.gif

Localisation: Allan près de Montélimar
Âge: 67 Sagittaire

MessagePosté le: 05/02/2021 13:40    Sujet du message: Cox Répondre en citant

Bonjour Michel,

Michel a écrit ; <<L'OLYMPIC avec à sa droite le SPORTMAN. Il semble que le ressort a souvent été retiré par les utilisateurs de l'OLYMPIC. >>

à mon humble avis, le ressort était vraiment très pratique pour les toutes petites cylindrées, genre le 0,8cc qui avec mes grosses pattes , ne démarrait absolument pas à la main, par contre ce ressort était vraiment une trouvaille.

Je ne suis pas un expert loin de là, mes deux fois avec un 1,5 ou 2,5, (ne m'en rappelle plus), était qu'en effet, là, le ressort gênait... pourquoi, je ne saurais le dire aujourd'hui, on l'avait tordu, sans doute, bref, alors on démarrait à la main, et nos doigts se prenant dans ce fameux ressort on l'enlevait... mais je le redis, loin d'être expert dans ces moteurs, j'ai dû en démarrer deux dans toute ma carrière... ce qui n'est pas suffisant pour donner un avis éclairé..... juste une piste.

Quoi qu'il en soit, toujours aussi intéressant de te lire.... merci.

Philippe



Je ne suis pas vieux, je suis jeune depuis plus longtemps que vous......
I am not old, I am young for longer than you .....
"C'est impossible, dit la Fierté; c'est risqué, dit l'Expérience; c'est sans issue, dit la Raison; mais essayons, murmure le coeur » W.A.Ward
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RETROPLANE.net Index du Forum -> Aéromodèles Antiques Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20,
21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40,
41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, 60,
61, 62, 63, 64, 65, 66, 67 Suivante
Page 66 sur 67

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers
Vous pouvez télécharger des fichiers

Zone de Téléchargement du Forum et Site Retroplane


Images aléatoires album Retroplane, clic pour Agrandir

Forum en Flux RSS