RETROPLANE.net Index du Forum
FAQ - Charte - Rechercher - Fichiers - Map - Membres - S'enregistrer - Annuaire - Vérifier ses messages privés - Connexion

Histoire des moteurs - Collection
Aller à la page Précédente
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20,
21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40,
41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, 60,
61 Suivante

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RETROPLANE.net Index du Forum -> Aéromodèles Antiques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Piet081
Apprenti Posteur
Apprenti Posteur


Inscrit le: 26 Fév 2014
belgium.gif

Localisation: Belgique
Âge: 74 Taureau

MessagePosté le: 20/06/2016 18:31    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,
Petit retour sur l'Oliver et le filetage du vilbrequin.
Il s'agit bien d'un filet 1/4x26 55°.
J'ai reçu les tarauds et j'ai tourné un écrou et sa rondelle.
Pour la petite histoire sur la 2ième photo l'hélice est une Bartels siglée des championnats du monde à Namur en 1970. De mémoire 7 1/2 x 6 1/2.
Un copain mouleur nous avait sorti un moule en fonte et nous avons copié ces hélices en polyester. Rien d'autre à l'époque on ne parlait pas encore d'époxy et encore moins de carbone.
Les hélices noires sont des fabrications de Jean Dessaucy il y a une quinzaine d'années.
On voit une solide différence!






Cordialement et merci.
Pierre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
pierre alberola
Maniaco Posteur
Maniaco Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2012
france.gif

Localisation: Montpellier

MessagePosté le: 20/06/2016 18:53    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir Pierre, les Bartels de ce type sont, sauf erreur des 7x7 1/2, type Drazek special.J'en ai encore des neuves(les "vraies" sont jaunes).Cordialement! Pierre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
raduga
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 13 Mai 2010
france.gif

Localisation: Pyrénées orientales
Âge: 60 Taureau

MessagePosté le: 20/06/2016 19:51    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir à tous,
petit retour sur les " turbolid "

la première version est apparue en 1955, il est présenté comme un moteur de "sport" à compresseur axial. Jacques MORISSET qui en fait une présentation dans le M.R.A 196 du mois de juillet de cette année là, préfère parler de remplisseur plutôt que de compresseur. l'air est admis de manière annulaire autour du moyeu de l'hélice, passe dans le remplisseur. L'air admis suis ensuite un trajet en forme de spirale et aboutit à une classique admission par le vilebrequin, après passage autour du gicleur d'arrivée du carburant. Comme il est impossible de boucher l'admission d'air, il est recommandé de faire une injection de carburant. quelques chiffres:
course: 14 mm, alésage 15 mm, cylindrée: 2,47 cc, poids sans réservoir: 130 grs, hélice recommandée: 20 x 10





M.R.A 196

voici deux documents sur la version de 1966, merci Brian pour l'aide dans les recherches.





AEROMODELLER janvier 1967





document constructeur

un prototype de 4 cc a également été réalisé en 1966/67. il est visible sur ce site où il y de belles piéces
http://www.moteur-ancien.com/

A ma connaissance, seul O.S avec son FS 120 SP, a commercialisé un moteur avec véritable un compresseur.
A+
Michel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
pierre alberola
Maniaco Posteur
Maniaco Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2012
france.gif

Localisation: Montpellier

MessagePosté le: 20/06/2016 22:29    Sujet du message: Répondre en citant

Merci beaucoup Michel, un mystère éclairci! Je crois qu'il y a aussi le Thunderbird américain des années 40.Pierre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
raduga
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 13 Mai 2010
france.gif

Localisation: Pyrénées orientales
Âge: 60 Taureau

MessagePosté le: 25/06/2016 11:43    Sujet du message: Répondre en citant

« pierre alberola » a écrit:
Bonjour Michel! Merci , je ne le connaissais pas.Vers 1966, je me souviens des vols que faisait André Nougier avec un Dynajet(à moins qu'il ne s'agisse d'un Zanin)L


Bonjour,
cela peut être aussi un ROSSI VULCAN JET, d'autant plus qu'il utilisait déja des moteurs de cette marque. Voici un dessin le présentant à coté d'un DYNAJET et d'un ZANIN.





MODELE MAGAZINE 161 3/1964





une photo du VULCAN-JET MODELE MAGAZINE 160 2/1964

Eloio ZANIN en plus d’être un constructeur était aussi un modéliste très actif. En 1963, il a établi le record mondial de la catégorie avec 306 km/h. Des pointes à 315 ayant été atteinte. Il faut noter la cellule pour le moins minimaliste. Le réservoir en tôle d'acier de 15/10 fait 150 cc et l'aile est recouverte d'une feuille d’aluminium de 3/10.
Quelques caractéristiques:
longueur: 595 mm
envergure: 395 mm
surface totale: 2,5 dm²
poids à vide: 780 grs
pulsoréacteur: ZANIN Z-21
poussée statique: 4 kg









MODELE MAGZINE 160 2/1964

Il semble que depuis cette date, en Europe (hors ancien bloc communiste) seul les italiens produisent des pulso. Il faut dire que chez nos amis transalpins la vitesse est une grande histoire d'amour.

A+
Michel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
pierre alberola
Maniaco Posteur
Maniaco Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2012
france.gif

Localisation: Montpellier

MessagePosté le: 25/06/2016 12:45    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Michel, un Rossi, c'est possible, mais peut-être aussi un perso, tout à fait à la portée d'André et de Derosier.Je le lui demanderai! Pierre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
raduga
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 13 Mai 2010
france.gif

Localisation: Pyrénées orientales
Âge: 60 Taureau

MessagePosté le: 01/07/2016 16:10    Sujet du message: Répondre en citant

« pierre alberola » a écrit:
Merci beaucoup Michel, un mystère éclairci! Je crois qu'il y a aussi le Thunderbird américain des années 40.Pierre


Bonjour à tous,
Comme pour le TURBOLID, ici aussi on a un « brasseur » constitué par un rotor. Présenté courant 1946 par SCOTT MOTOR INC installé à Phoenix en Arizona, le SUPERCHARGED THUNDERBIRD était présenté comme le seul moteur de modélisme équipé d’un compresseur comme les moteurs d’aviation grandeur (c’est la pub qui le dit). Si au départ la cylindrée faisait .604 inc3, elle passa rapidement à .647 par un allongement de la course. Le piston en aluminium recevait deux segments tandis que le vilebrequin tournait sur deux roulements. Deux généreux transferts assuraient une bonne alimentation, tandis que les larges échappements facilitaient l’évacuation des gaz brulés (toujours selon la pub). En 1947, une version « RACING » est lancée. Elle est caractérisée par des transferts modifiés et l’absence de réservoir. Le succès n’a pas été au rendez vous car dés 1948, il sombre dans l’oubli.



M.A.N 11/1946




M.A.N 1/1947

A+
Michel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
outremanchot
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 11 Jan 2012
uk.gif

Localisation: Indre et Loire
Âge: 80 Vierge

MessagePosté le: 01/07/2016 17:20    Sujet du message: Répondre en citant

Malgré le Brexit, il y a un petit coin de la Touraine où un anglais résiste...
Michel (et Pierre et tout le monde), comme le Turbolid, le moteur ci-dessous possède un système d'admission avec des ailettes sur le vilebrequin...
Bon, système un tout petit peu bidon, comme l'à fait remarquer Peter Chinn, mais le savaient-ils à l'époque ?...
En fait, je voulais montrer le modèle à allumage, mais je découvre que j'ai oublié de le photographier...
En tous les cas, les Ken sont des supers moteurs.


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
raduga
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 13 Mai 2010
france.gif

Localisation: Pyrénées orientales
Âge: 60 Taureau

MessagePosté le: 14/07/2016 15:59    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à tous,
Au début des années quarante, habite à Anthony le jeune Jacques DURAND qui pratique l’aéromodélisme. C’est également un passionné de mécanique, il a d’ailleurs obtenu un C.A.P de mécanique de précision et a déjà la réalisation de plusieurs moteurs à son actif. Dans la deuxième moitié de 1943, pour propulser son dernier modèle d’avion, il en réalise un nouveau, son sixième. Il est classiquement à allumage électrique, mais avec son admission par le vilebrequin, il est de facture moderne. La cylindrée est de 3 cc avec une course de 15 mm et un alésage de 16 mm. Le cylindre en acier possède deux transferts, l’un à l’avant et l’autre à l’arrière. Sans l’équipement électrique le poids est de 98 g. Il est probable que le MICRON 5 cc que vient de lancer André GLADIEUX ai été une base d’inspiration. Devant les marques d’intérêts qui se manifestent sur les terrains où il évolue, notre jeune constructeur décide d’en produire une série. Fautes de moyens, les débuts sont modestes et la première action commerciale se fait en janvier 1944 par le biais du service des petites annonces du M.R.A, l’incontournable revue du moment. Peu de temps après, la rencontre avec un modéliste du Doubs, J. PAILLARD va donner un grand coup d’accélérateur. En effet ce dernier qui possède le magasin LE MODELE REDUIT MODERNE à Besançon est séduit par les performances du moteur et souhaite le commercialiser en exclusivité. Un accord est trouvé et le JIDE 6 (prononcez jidé, les initiales du créateur) va démarrer une nouvelle carrière. D’autres modèles, tous à auto allumage vont suivre mais l’aventure prend fin en 1948 ou 1949. Pour autant Jaques DURAND n' en restera pas là et il va lancer VEGA. La production va être commercialisée soit directement soit via des revendeurs. Au même moment il va réaliser des moteurs pour le magasin parisien : A LA SOURCE DES INVENTIONS, qui les vendra sous sa marque exclusive MICROMOTEUR. Dans la seconde moitié des années cinquante, nouveau changement, il se lance dans la réalisation de voitures de sports grandeurs, mais ça c’est une autre histoire.






Les débuts M.R.A 67 1/1944





Première publicité M.R.A 70 4/1944









La prochaine fois je vous raconterais la saga d’un « gros cube » de chez MICRON.
A+
Michel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
outremanchot
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 11 Jan 2012
uk.gif

Localisation: Indre et Loire
Âge: 80 Vierge

MessagePosté le: 14/07/2016 18:15    Sujet du message: Répondre en citant

Super Michel ! Merci.
Je n'en ai jamais vu...
Sans doute qu'ils sont tous chez toi Very Happy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
jean claude Crétal
Serial Posteur
Serial Posteur


Inscrit le: 21 Avr 2008
france.gif

Localisation: Charente-Maritime

MessagePosté le: 19/08/2016 13:41    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à tous,
Je viens de recevoir un e-mail que je vous retransmets, dans le cas ou vous seriez intéressé:

"Bonjour, Monsieur.
Je viens de retrouver dans mes archives un moteur d'avion Éclair-Allouchery dans une partie de sa boîte avec la brochure et des accessoires. Je n'y connais rien dans ce domaine. Connaissez-vous une personne intéressée par cet objet ?
Voilà des photos en p.j.
Merci pour la réponse.
Bonne fin de semaine.
Pierre DUTERTRE "
pour le contacter: pidutertre"arobase"wanadoo.fr





















Jean-Claude

"Si il n'y avait pas le sol, l'Aviation ça serait pas dangereux!!!..."
Marcel Jeanjean (sous les cocardes 1919)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
DUTERTRE
Stagiaire Posteur
Stagiaire Posteur


Inscrit le: 20 Aoû 2016
france.gif


Âge: 69 Verseau

MessagePosté le: 20/08/2016 13:38    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à tous les passionnés.
Je suis le vendeur du moteur ALLOUCHERY présenté plus haut par Jean-Claude CRÉTAL.
Je le remercie pour sa gentillesse et son aide.
Je suis vendeur de ce moteur ainsi que des quelques pièces qui vont avec...
Je n'ai pas d'idée sur le prix estimé...
Merci aux spécialistes compétents de vouloir bien me renseigner.
Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
raduga
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 13 Mai 2010
france.gif

Localisation: Pyrénées orientales
Âge: 60 Taureau

MessagePosté le: 02/09/2016 14:59    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à tous,
Aujourd’hui je vous présente le MICRON 10 cc, un moteur qui a longtemps figuré au catalogue de notre célèbre constructeur. Il a déjà été un peu abordé pages 29 et suivantes.
En 1946, malgré son jeune âge, MICRON est déjà une marque réputée dans le monde des constructeurs de moteur. Après le 5 cc et le 2,8 cc à auto allumage qui se sont imposés dans leurs catégories, le tout nouveau 0,8 cc semble parti pour prendre le même chemin. Le seul qui n’a pas percé, c’est le 10 cc lui aussi à auto allumage (page 3) lancé au milieu de 1943 et dont la fabrication a rapidement été arrêtée. André GLADIEUX dans le cadre du développement de son entreprise souhaite à nouveau être présent sur ce créneau. A la suite de l’expérience précédente, il joue en quelque sorte la prudence et reviens à l’allumage électrique comme le tout premier 10cc qu’il avait réalisé avant de créer son entreprise. Le carter prévu pour une fixation radiale a une forme de cloche à l’arrière ce qui permet d’abriter le robuste rupteur à linguet (système Delco) et d’éloigner son bras de commande du champ de rotation de l’hélice. Dans le même souci de sécurité le pointeau est aussi dirigé vers l’arrière. L’admission se fait par le vilebrequin qui n’est pas équilibré. Il tourne directement dans l’aluminium du palier qui ne comporte pas de bague en bronze. Le cylindre en acier est borgne. Deux rangées de trous cylindriques sont disposées sur toute la périphérie. La plus basse avec des perçages un peu plus gros assure l’admission tandis que l’autre permet l’échappement. La bielle et le piston sont en alliage léger, ce dernier est pourvu de deux segments en fontes Une culasse en aluminium maintenue par la bougie complète l’ensemble. Vu le peu de contact, elle a surtout un rôle esthétique je pense. La course est de 22 mm, l’alésage fait 24 mm. Le poids est de 275 g (sans équipement électrique). Le constructeur annonce une puissance de 0,5 cv à 8 000 tr/mn avec une hélice de 35 cm de diamètre. Comme souvent à l’époque, le pas n’est pas indiqué. Après quelques apparitions sur les terrains parisiens au printemps 1947, il est officiellement commercialisé à partir du mois de juin de cette même année. Il va rapidement obtenir un joli palmarès et comme l’annonce André GLADIEUX permettre des performances jamais atteintes en France comme par exemple les 147,541 km/h atteints en V.C.C. Rapidement il est proposé avec une magnéto mais le prix va être un frein sérieux à sa diffusion: 6500,00 frs contre 3 200,00 frs pour le modèle sans. A titre de comparaison, le 10 REA probablement le rival le plus récent et le plus performant s’échangeait contre 2995,00 frs. En 1948, pour coller aux dernières évolutions techniques, la gamme se complète avec l’apparition d’une version à bougie luisante (glow plug). Les principales différences sont avec la disparition du rupteur, la suppression sur le carter de la fente qui laissait passer le bras permettant le réglage de l’avance à l’allumage et un bouchon de carter qui est maintenant moulé. En se basant sur le catalogue 1949, il semble que les premiers étaient livrés sans la culasse. Vers la moitié de 1949 mais pas avant (toujours par rapport au catalogue MICRON de cette année là) mais peut être en 1950, un changement important intervient avec l’abandon de la fixation radiale pour des pattes latérales ce qui est beaucoup plus conventionnel dans cette gamme de cylindrée. Il devient plus compact et facilement logeable sous un capot. Je pense que l’idée de ce changement est venue en même temps que le développement du MICRON 28 de 5cc de cylindrée qui lui est très proche. Si les deux types d’allumages sont toujours disponibles, par contre la version « magnéto » n’est pas reconduite dans cette configuration. Il faut ensuite attendre 1955 pour voir une nouvelle évolution. La suite de la saga dans le prochain post.





la première version à allumage électrique





la version à bougie luisante, la seule différence visible est l'absence du levier de commande d'avance à l'allumage dans la partie inférieure du carter.





avec la magnéto









détail de la magnéto





deuxième version du carter





A+
Michel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
gerard25
Accro Posteur
Accro Posteur


Inscrit le: 30 Déc 2009
france.gif

Localisation: Montbeliard , Selestat
Âge: 70 Bélier

MessagePosté le: 21/09/2016 13:06    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour

Nous avons reçu il y a quelques jour un lot de moteurs . Parmi ceux ci le moteur ci dessous

Les indications sur l’échappement et le moteur sont respectivement
H. Hörnlein
RC-S + un numéro de série(?)003282

Des photos pour compléter mon propos













Nous cherchons des infos sur ce moteur

Gerard
[vieux]



Un atterrissage est considéré comme terminé quand tous les morceaux de l'aéronef sont au sol
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Polecat
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 08 Oct 2011
retroland.gif

Localisation: Valflaunès
Âge: 56 Vierge

MessagePosté le: 21/09/2016 13:32    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

Pour moi c'est un Profi, des années 70... Un gros Cox Tee Dee dans la conception. Il me semble que ce genre de moteur a déjà été traité ici...

Rémy


Effectivement, on a parlé de ce moteur ici :
http://www.retroplane.net/forum/viewtopic.php?p=135019#135019
et pour l'année Pierre le situe plutôt dans les 80's...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RETROPLANE.net Index du Forum -> Aéromodèles Antiques Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20,
21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40,
41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, 60,
61 Suivante
Page 36 sur 61

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers
Vous pouvez télécharger des fichiers

Zone de Téléchargement du Forum et Site Retroplane


Images aléatoires album Retroplane, clic pour Agrandir

Forum en Flux RSS