RETROPLANE.net Index du Forum
FAQ - Charte - Rechercher - Fichiers - Map - Membres - S'enregistrer - Annuaire - Vérifier ses messages privés - Connexion

Histoire des moteurs - Collection
Aller à la page Précédente
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20,
21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40,
41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, 60,
61 Suivante

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RETROPLANE.net Index du Forum -> Aéromodèles Antiques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
raduga
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 13 Mai 2010
france.gif

Localisation: Pyrénées orientales
Âge: 60 Taureau

MessagePosté le: 21/09/2013 12:54    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à tous,

Avant le prochain épisode de la saga cox (il est presque prêt), voici un rappel:

Il y 70 ans, durant l'été 1943 naissait le plus célèbre fabriquant français: MICRON. Fondé par André GLADIEUX, l’entreprise allait pendant prés de 40 ans faire le bonheur de nombreux modélistes. Après avoir réalisé quelques 10 cc à allumage électrique et alors qu'il travaillait sur un 5 cc, il voit un des premiers moteurs à auto-allumage que des modélistes parisiens ont rapporté de Suisse: le DYNO. Trouvant ce principe simple et pratique, il modifie le 5cc et transforme le 10cc. C'est le début d'une belle aventure




première publicité parue dans le MRA 61 de juillet 1943





prototype du 5 cc présenté dans le MRA 62 de aout 1943
















La première version de série, les principales différences sont au niveau du carburateur, des nervures du palier et du réservoir qui n'a pas de minuterie.
J'ai présenté le 10 cc en page 3.

A bientôt,
Michel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
pierre alberola
Maniaco Posteur
Maniaco Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2012
france.gif

Localisation: Montpellier

MessagePosté le: 21/09/2013 18:36    Sujet du message: micron 5 Répondre en citant

Merci pour ce beau travail bien documenté!Savez-vous que le MRA a publié en 46-47, sauf erreur, les plans d'exécution du Micron 5? Pendant des années, les "légendes" les plus ineptes circulaient à propos de ce moteur, démarrage impossible, main arrachée et tutti quanti. Il y a une vingtaine d'années une petite série en a été faite en Ukraine et nous les avons utilisés en OTS.Avec un avion adapté, comme le Pirouette, tout le programme arrivait à passer, quant aux démarrages, en respectant la bonne formule carburant et la procédure,(surtout pas noyé) il se passait correctement.La puissance doit se situer vers 0, 25 cv à 5000 tours. Il existe une quasi-copie américaine, le Drone, un peu plus puissant dans sa version à un roulement et en angleterre L'Eta 5, mais je n'en ai pas eu en mains.Un détail, en plus du DII, la compression s'ajuste avec des cales, chose que les anciens ne faisaient pas, sauf erreur.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
outremanchot
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 11 Jan 2012
uk.gif

Localisation: Indre et Loire
Âge: 80 Vierge

MessagePosté le: 21/09/2013 21:53    Sujet du message: Répondre en citant

Aïe, aïe, aïe...
Juste pour reprendre Pierre un peu, la copie anglaise du Micron est l'Owat.
L'Eta 5 n'a rien à voir (Michel a du être surpris !).
Voir les deux moteurs ci-dessous:







Brian
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
raduga
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 13 Mai 2010
france.gif

Localisation: Pyrénées orientales
Âge: 60 Taureau

MessagePosté le: 09/10/2013 22:12    Sujet du message: Répondre en citant

bonsoir,
voici avec la deuxième moitié des années 70, la suite de la saga de notre célèbre marque américaine.
Cette période a été marquée par un profond changement dans la pratique de notre hobby favori avec la démocratisation de la pratique du vol télécommandé. En effet, si au cours des années 60 l'usage de la télécommande restait l'apanage des moustachus, dans la décade suivante, l'arrivée de matériels radios nettement plus abordables en terme de budget avec cerise sur le gâteau des fonctions proportionnelles a fait très rapidement s’accroître le nombre de pratiquant R.C au détriment du vol libre et surtout du VCC. COX ne pouvait pas rater cette évolution, pour cela et pour rapidement prendre des parts de marché, il fait l’acquisition d'AIRTRONICS en octobre 1975.Fondée en 1971 par Barbara et Lee RENAUD cette firme a une dizaine de kits dans sont catalogue.








R.C.M US 9/1976

Pour la partie radio, une association est faite avec SANWA un nouveau fabriquant japonais qui dispose d'une large gamme d"ensemble 2,3,4 et 6 voies.




R.C.M US 8/1976

A partir de ce moment tout le développement et la communication comme sait bien le faire COX vont se faire à partir de cette base.





RCM US 7/1976





R.C.M US 12/1976





R.C.M US 5/1978

Mais pour autant, l'idée de proposer des modèles "prêt à voler" pour conquérir un plus large marché de jeunes( une des clés des succès passés) n'est pas oubliée. l'histoire se répète en quelque sorte avec l'apparition de plusieurs avions, voitures et bateaux. A la fin des années 70, l'entreprise semble avoir réussi sa mutation en suivant l'évolution de notre hobby.





R.C.M US 4/1979




R.C.M us 6/1979





MODEL AIRPLANE NEWS 10/1978





R.C.M US 6/1978





MODEL AIRPLANE NEWS 04/1979

Voilà pour aujourd'hui, dans le prochain épisode, je vous présenterais les petites mécaniques apparues dans cette périodes.

A bientôt,

Michel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
raduga
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 13 Mai 2010
france.gif

Localisation: Pyrénées orientales
Âge: 60 Taureau

MessagePosté le: 11/10/2013 18:31    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,
Voici la suite des années 70 avec les petites mécaniques. Dans le monde des constructeurs de micro-moteurs, COX est un cas unique. C'est le seul qui a produit sur plusieurs décennies,avec en plus un immense succès, des moteurs en n'y apportant que des modifications homéopathiques. Il est vrai que depuis 1950 la gamme a largement été complétées, mais on peut considérer que depuis les années 1960/1961 les grandes lignes sont en place. Et tout cela avec un immense succès puisqu'en 1975, après 25 ans, plus de 15 millions d'engins ont été vendus. Mais cette réussite n’empêche pas le développement de nouveaux engins. Devant la vogue grandissante du vol R.C et malgré l’échec des modèles CONCEPT .35 et .40 quelques années plus tôt, l'étude d'une nouvelle ligne de moteurs avec des carters moulés est lancées. Deux cylindrées sont retenues dés le départ pour permettre des versions adaptées au vol libre et au vol circulaire commandé: 2,5cc (.15 cu inch) et 6,5cc (.40 cu inch). Baptisé CONQUEST, ils sont caractérisés par un échappement à sortie arrière. Lancé en 1976, seul le 2,5cc serra commercialisé et encore peu de temps puisque dés 1978 la production est transférée chez K&B. Pour le 6,5cc, seulement une poignée va être construite. Il semble que la cause de cet échec est plus dans l'incapacité de l'entreprise a produire en très grande quantité dans des conditions économiques définie par l'entreprise,comme pour le reste de la gamme, un moteur essentiellement réalisé avec des pièces moulées que dans les qualités mêmes de ces fines petites mécaniques.





MODEL AIRPLANE NEWS 11/1976





Catalogue COX 1976

Toujours en 1976, pour répondre à la demande d'équipement des petits avions et moto-planeurs RC, un nouveau dérivé du BABE BEE est lancé: le QRC. les principale modifications sont: un réservoir plus grand pour plus d'autonomie et un silencieux pour limiter les nuisances sonores.





R.C.M US 3/1976





CATALOGUE GRAUPNER

L'apparition d'ensemble de radio commande 3 voies léger stimule le développement en 1979 d'un nouvel engin: le R/C BEE. Toujours basé sur la gamme à anche vibrante, la grande nouveauté viens du réservoir. Réalisé en plastique, il est d'une part suffisamment grand pour permettre un vol de plusieurs minutes et d'autre part il est muni d'un plongeur souple pour réaliser des vols inversés ou bien des figures de voltiges. On trouve également une bague tournante sur le cylindre pour permettre la variation du régime moteur. Toujours à la recherche d'une production à moindre coût un carter moulé est développé. La aussi c'est un échec et sous cette forme il ne va être construit que pendant un an avant d’être remplacé par le DRAGONDFLY.





CATALOGUE GRAUPNER

Voilà, c'est fini pour les années 70,
A bientôt pour la suite,

Michel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
outremanchot
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 11 Jan 2012
uk.gif

Localisation: Indre et Loire
Âge: 80 Vierge

MessagePosté le: 15/10/2013 15:22    Sujet du message: Owat 5 compression fixe Répondre en citant

Il y a quelques jours, Pierre a failli mentionner l'Owat, une copie anglaise du Micron 5, de 1947.
Je me souvenais vaguement d'une vidéo quelque part. Eh bien, j'ai fini par la trouver, au fin fond du téléphone de Madame. J'ai rajouté quelques légendes, et la voici (j'adore la musique des compression fixe...).
Montez le son... plus fort que ça !
http://www.youtube.com/watch?v=xtfcGgBzrQk
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
raduga
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 13 Mai 2010
france.gif

Localisation: Pyrénées orientales
Âge: 60 Taureau

MessagePosté le: 15/10/2013 15:45    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

Absolument génial, j’espère que les poules ont apprécié elles aussi cette douce mélodie à sa juste valeure Laughing. Et tout ça en plus avec la régularité d'un chrono suisse!

A+
Michel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
raduga
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 13 Mai 2010
france.gif

Localisation: Pyrénées orientales
Âge: 60 Taureau

MessagePosté le: 25/10/2013 18:01    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à tous,
Petite pause dans la saga COX pour sortir de l'oubli une marque française.
Aujourd'hui il s'agit de L.S. qui semble n'avoir produit qu'un seul modèle.
On trouve à l'origine de cette entreprise Monsieur LEVEQUE ( le L, pour le S soit un associé,soit le prénom). Lancé à l'automne 1945, c'est un 2 cc à auto allumage à compression variable. Il est de conception classique pour l'époque, on peut juste noter que le réservoir maintenu en position par une vis, est facilement orientable pour installer le moteur avec le cylindre vers le haut ou bien vers le bas. Présenté brièvement dans le M.R.A 83 d'octobre 1945, il ne semble pas avoir impressionné les modélistes par ses performances et fait des podiums dans les nombreux concours organisés à l'époque. Il a été au moins distribué à Paris par Pierre MEUNIER qui avait pris la succession de Maurice REBOUS. Ce dernier avait ouvert un magasin dans la seconde moitié des années trente et réalisé quelques moteurs. Produit en petit nombre, le miens porte le numéro 11 et un ami a le 41, il a rapidement disparu des terrains. Monsieur LEVEQUE ne semble pas avoir poursuivi l'aventure en développant d'autres petites mécaniques.





















M.R.A 83 10/1945




La seule publicité trouvée, dans le M.R.A 83 10/1945

A bientôt,
Michel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
VincentB
Serial Posteur
Serial Posteur


Inscrit le: 23 Jan 2006
world.gif

Localisation: Béziers somewhere in the world
Âge: 56 Scorpion

MessagePosté le: 31/10/2013 20:09    Sujet du message: Répondre en citant

Je vois que les "Cox" sont en vente chez HK, ce sont des copies?


Retroplane the World Touch - On the Web since 1854.


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Polecat
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 08 Oct 2011
retroland.gif

Localisation: Valflaunès
Âge: 56 Vierge

MessagePosté le: 31/10/2013 21:02    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,

Oui HK est maintenant distributeur de quelques Cox. Ce ne sont pas des copies, ce sont de "vrais" Cox. J'explique : lorsque Cox a fermé ses portes le stock des pièces détachées était parait il énorme. Deux personnes ont racheté le stock :
Bernie au Canada
Matt aux Usa.
Ces deux personnes vendent les pièces détachées refont faire certaines pièces aussi sur le net.
HK vient de passer un accord de distribution avec Bernie, donc HK n'est qu'un revendeur de matériel. 100 % légal il me semble.

Quant à la réputation des Cox, depuis toujours (ou presque) j'ai essayé de faire tourner ces moteurs, avec une réussite variable. Avec les bons conseils de Pierre, maintenant mes Cox marchent encore mieux qu'avant et leur régularité est appréciable. Ce sont des micro moteurs de très grande série, il faut s'adapter à leurs exigences, eux ne s'adapteront pas aux nôtres.

Toujours est il que ce sont des micromoteurs extraordinaires. Et tous les 0.8 ne sont pas identiques, loin de là, une très grande varété de chemises pistons...

Bons vols,

Rémy





Ci dessus un Cox tout neuf réalisé à partir du stock de pièces moteur complet vendu par Matt.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
outremanchot
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 11 Jan 2012
uk.gif

Localisation: Indre et Loire
Âge: 80 Vierge

MessagePosté le: 01/11/2013 16:36    Sujet du message: Répondre en citant

Ben... je ne prétends pas détenir "la vérité", mais je donne mon avis sur les moteurs Cox...
"L'exploit" est dans le processus de fabrication. Sortir un tel volume de moteurs, avec une telle précision, relève d'une très grande qualité de fabrication.
En revanche, à l'utilisation, c'est une autre histoire...
Les moteurs TD étaient superbes, de très "grands" moteurs et j'en ai utilisé pas mal, mais les moteurs à anche vibrante, Babe Bee et assimilés, sans présenter de "gros problèmes", souffrent indiscutablement d'une irrégularité et d'un manque de souplesse, en grande partie liés à leur système de carburation.
Ces problèmes peuvent être atténués par l'utilisation d'un carburant assez spécifique (nitro), mais ils persistent quand même...
Bref, pour mon cas personnel (anglais élevé avec les petits diesels), les Mills et les ED Bee étaient infiniment plus utilisables à l'époque, et les PAW et les MP Jet sont beaucoup mieux aujourd'hui, de tout point de vue...
La principale qualité des Babe Bee réside dans leur prix très bas...
Bof, c'est pauvre comme culture, et nous sommes là pour les beaux moteurs, pas pour les cours d'économie...

Pour être un peu plus positif, je voulais remercier Michel pour son post sur le LS, ci-dessus.
Rien ne vaut le fait d'apprendre, et j'ignorais même l'existance de ce moteur. Merci Michel !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
allouchery
Apprenti Posteur
Apprenti Posteur


Inscrit le: 02 Nov 2013
france.gif


MessagePosté le: 02/11/2013 15:39    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,
Le problème lié aux moteurs à anches vibrantes n’est pas propre aux moteurs Cox.
Ce concept existe sur certains moteurs anglais et allemands.
Sur le Babe Bee il y 3 types de matière d’anches vibrantes d’origine :
-Cuivre au béryllium
-Mylar
-Acier (c’est le plus fiable)
Je possède plusieurs de ces moteurs qui m’ont donné beaucoup de satisfaction,
Les points importants qu’ils faut surveiller sont:
-Ne pas laisser de l’huile gommé sur l’anche.
-L’état du joint caoutchouc entre le support (réservoir) de l’anche et la bride arrière lors d'un démontage.
-La déformation de l’anche.
Lors d’un nettoyage, surtout ne pas utiliser un produit agressif, qui peut déformer la anche en mylar et le joint en caoutchouc.
Pour la petite histoire, j’ai modifié un Babe Bee en diesel en remplaçant le vilebrequin
d’origine par un vilebrequin renforcé au niveau du plateau, qui fonctionne très bien.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
morin jm
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2011
france.gif

Localisation: saone et loire
Âge: 52 Lion

MessagePosté le: 15/11/2013 11:54    Sujet du message: Répondre en citant

Hello
Existe t'il une astuce ou un produit miracle pour enlever les traces d'huile brulée très ancienne ou autres dépôts douteux dans les cylindres ou sur les pistons sans abîmer la surface des pièces (dans le but de refaire tourner et utiliser les moteurs)
merci pour toutes astuces
Jean Marc
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
outremanchot
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 11 Jan 2012
uk.gif

Localisation: Indre et Loire
Âge: 80 Vierge

MessagePosté le: 15/11/2013 16:56    Sujet du message: Répondre en citant

« allouchery » a écrit:
Bonjour,
Le problème lié aux moteurs à anches vibrantes n’est pas propre aux moteurs Cox.

Claude, respectueusement, t'as mal lu. Je n'ai pas dit que le problème est l'anche vibrante... mais le système de carburation !
Selon moi, une grande partie de l'irrégularité reconnue de ces moteurs est due au fait que la carburation est totalement inaccessible, et aussi très "indirecte".
Evidemment, pour un débutant qui ne connait que le Babe Bee et qui a du carburant Cox, la mise en oeuvre est ultra simple... Mais si quelqu'un d'expérimenté compare le Babe Bee aux autres possibilités (PAW, MP Jet ou les Cox TD)... Ben... personnellement je ne vois pas comment on pourrait préférer le Babe Bee !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
morin jm
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2011
france.gif

Localisation: saone et loire
Âge: 52 Lion

MessagePosté le: 15/11/2013 17:19    Sujet du message: Répondre en citant

oui les cox demandent une hygiène d'utilisation digne d'un bloc opératoire
ils sont superbes, mais pour le vol libre je préfère aussi les petits diesel plus simples et un peu moins nerveux (et très robustes) ils permettent des vols tranquilles plus facilement, on peut un peu jouer sur la puissance avec la compression et les hélices, très utile pour les réglages parfois difficiles des premiers vols
le cox est tout ou rien, tourne très fort et rend les vols plutôt rapide, je parle de modèle de loisir, pas de compétition ou de vitesse
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RETROPLANE.net Index du Forum -> Aéromodèles Antiques Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20,
21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40,
41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, 60,
61 Suivante
Page 13 sur 61

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers
Vous pouvez télécharger des fichiers

Zone de Téléchargement du Forum et Site Retroplane


Images aléatoires album Retroplane, clic pour Agrandir

Forum en Flux RSS