RETROPLANE.net Index du Forum
FAQ - Charte - Rechercher - Fichiers - Map - Membres - S'enregistrer - Annuaire - Vérifier ses messages privés - Connexion

Histoire des moteurs - Collection
Aller à la page Précédente
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20,
21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40,
41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, 60,
61 Suivante

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RETROPLANE.net Index du Forum -> Aéromodèles Antiques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
morin jm
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2011
france.gif

Localisation: saone et loire
Âge: 52 Lion

MessagePosté le: 13/06/2015 17:29    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense aussi que une ou deus goute de carburant le moteur bien libre les première explosions feront bouger le contre piston si la visse de réglage est dévissée . en général le contre piston ne ce sort pas sur une simple poussée il faut le forcer un peu et pas abimer le cylindre (outillage en alu et une pièces en bois dur ou alu percée au diamètre du cylindre laissant passer le contre cylindre
mais effectivement un démontage est toujours une affaire délicate.
personnellement je prend toujours le risque de faire tourner un moteur
en photo une autre cisitalia que j'ai eu mais avec un ED penny slot et des roue Vega (je ne suis pas sure a 100% pour les roues) avant et apprêt restauration et une vraie









Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Thierry Cavalié
Apprenti Posteur
Apprenti Posteur


Inscrit le: 13 Aoû 2010
france.gif

Localisation: LFAK / EBOS

MessagePosté le: 13/06/2015 18:26    Sujet du message: Répondre en citant

Belle voiture morin jm et superbe resto.

Alors disons que je suis moins "gonflé" que toi et outremanchot. Je reviens de l'établi avec cette photo :





J'ai compté 15 tours et demi jusqu'à dévissage complet du levier de contre-piston positionné à l'opposé de la butée. J'ai introduit un peu de la potion magique contenue dans le flacon en haut à droite de la photo dans l'ouverture afin que ce dégrippant attaque le gommage des deux côtés du contre-piston. Je vais laisser agir un peu (pas plus de 3 ans, promis Laughing ) et on verra bien ensuite.



Thierry
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
pierre alberola
Maniaco Posteur
Maniaco Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2012
france.gif

Localisation: Montpellier

MessagePosté le: 14/06/2015 08:08    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à tous! Belles photos de la Cisitalia! Tout à fait d'accord avec la méthode d'outremanchot pour 90% des cas.Mais parfois le gommage est très fort et on risque de casser le maneton.Il y a un truc simple, pas dangereux, à condition de pas exagérer, c'est le décapeur thermique, en général, sauf corrosion(ce qui est autre chose), ça vient sans effort.D'accord aussi pour le carburant. L'huile auto, sur ces vieux diesels est une bonne idée, pas de gommage. Cordialement! Pierre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Thierry Cavalié
Apprenti Posteur
Apprenti Posteur


Inscrit le: 13 Aoû 2010
france.gif

Localisation: LFAK / EBOS

MessagePosté le: 14/06/2015 12:20    Sujet du message: Répondre en citant

Je retiens l'idée de Pierre pour débloquer le contre-piston si d'ici quelques jours il ne bouge toujours pas. En enlevant le carbu avant de chauffer, il ne devrait plus rester de pièces brasées à l'étain sur le moteur.
Beaucoup plus dangereux mais sans doute plus efficace, le chalumeau qui permettrait de chauffer très vite et de façon directionnelle tout autour de la culasse et du haut de cylindre avant la montée en température du contre-piston lui-même. Avec du doigté et une petite buse pour Butane + air, ça devrait être jouable.

Si je dois quand même démonter, je propose de faire un reportage dans un topic à part où chacun pourra ajouter ses trucs et astuces pour en faire sinon un tuto, du moins une base de connaissances sur les moteurs à auto-allumage.
Jusqu'à présent, je n'ai rien trouvé de vraiment utile sur le Net, ni plan ni dessin.



Thierry
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
pierre alberola
Maniaco Posteur
Maniaco Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2012
france.gif

Localisation: Montpellier

MessagePosté le: 14/06/2015 13:28    Sujet du message: Répondre en citant

Méfiance avec le chalumeau, il ne faut pas être trop chaud parce qu'on abîme tout dans ce cas.En fait, s'il n'y a pas le risque de l'étain, une chauffe vers un petit 200 est suffisante, pas plus. A dispo pour nos amis les diesels(semi-diesel!), mais Brian a déjà dit beaucoup sur le sujet; Amicalement! Pierre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Thierry Cavalié
Apprenti Posteur
Apprenti Posteur


Inscrit le: 13 Aoû 2010
france.gif

Localisation: LFAK / EBOS

MessagePosté le: 14/06/2015 18:52    Sujet du message: Répondre en citant

« pierre alberola » a écrit:
Méfiance avec le chalumeau, il ne faut pas être trop chaud parce qu'on abîme tout dans ce cas.En fait, s'il n'y a pas le risque de l'étain, une chauffe vers un petit 200 est suffisante, pas plus. A dispo pour nos amis les diesels(semi-diesel!), mais Brian a déjà dit beaucoup sur le sujet; Amicalement! Pierre

Je reformule : il ne s'agit pas de chauffer beaucoup mais rapidement et au bon endroit pour provoquer une dilatation de la chambre autour du contre-piston tant que celui-ci reste froid, afin de le décoller.
100° de différence devraient suffire mais on ne peut pas faire ça avec un décapeur thermique.

Perso, je ne m'y risquerai pas, je préfère encore démonter, nettoyer et remonter.



Thierry
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
outremanchot
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 11 Jan 2012
uk.gif

Localisation: Indre et Loire
Âge: 80 Vierge

MessagePosté le: 05/08/2015 10:52    Sujet du message: PAW 49 RC TBR Répondre en citant

Bonjour,
Tout le monde n'est pas en vacances...
J'ai posté une petite vidéo qui montre encore un super moteur PAW.

Comme d'habitude, toutes mes excuses pour la sono en anglais (mais c'est quand même 95% de ceux qui regardent...).

Alors pour ceux qui auraient envie de se verser un verre, puis passer quelques minutes avec un beau moteur, la vidéo est ici:
https://www.youtube.com/watch?v=fDelpXgHymA
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
raduga
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 13 Mai 2010
france.gif

Localisation: Pyrénées orientales
Âge: 60 Taureau

MessagePosté le: 10/08/2015 17:49    Sujet du message: Re: PAW 49 RC TBR Répondre en citant

« outremanchot » a écrit:
Bonjour,
Tout le monde n'est pas en vacances...


merci de penser à eux !

comme d'hab une excellente vidéo.
j'ai suivi le conseil: un verre de rosé frais accompagnait ce visionnage Wink

à bientôt,

Michel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
outremanchot
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 11 Jan 2012
uk.gif

Localisation: Indre et Loire
Âge: 80 Vierge

MessagePosté le: 11/08/2015 21:28    Sujet du message: Répondre en citant

C'est moi qui te remercie de tes remarques gentilles.
J'espère faire d'autres bientôt.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
allouchery
Apprenti Posteur
Apprenti Posteur


Inscrit le: 02 Nov 2013
france.gif


MessagePosté le: 31/08/2015 17:45    Sujet du message: Re: PAW 49 RC TBR Répondre en citant

« outremanchot » a écrit:
Bonjour,
Tout le monde n'est pas en vacances...
J'ai posté une petite vidéo qui montre encore un super moteur PAW.

Comme d'habitude, toutes mes excuses pour la sono en anglais (mais c'est quand même 95% de ceux qui regardent...).

Alors pour ceux qui auraient envie de se verser un verre, puis passer quelques minutes avec un beau moteur, la vidéo est ici:
https://www.youtube.com/watch?v=fDelpXgHymA


Brian, je suis en Bretagne et je vois toujours tes vidéos même en vacances, j'ai mis une alerte sur YouTube.
J'ai remarqué une nette amélioration de la qualité de ta dernière vidéo, elle est super.
Claude
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
raduga
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 13 Mai 2010
france.gif

Localisation: Pyrénées orientales
Âge: 60 Taureau

MessagePosté le: 23/09/2015 18:24    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à tous,
Aujourd’hui je vais vous présenter un moteur qui a fait rêver de nombreux « vol circularistes » débutants mais pas que. Il s’agit du WEBRA MACH 1.
Lorsqu’il est lancé en 1953, Webra qui a juste deux années d’existences est déjà l’un des plus grands constructeurs européens. La gamme se composait alors de deux modèles à auto-allumage dans la catégorie sport (vilebrequin sur palier lisse) : le WINNER de 2,5cc lancé en 1951 suivi par le RECORD de 1,5cc en 1952. Avec ce troisième rejeton, la marque attaque un nouveau marché puisque l’on aborde les moteurs de compétions dans la catégorie F.A.I phare du moment : le 2,5cc. On retrouve les standards du moment, c'est-à-dire un palier avant amovible avec le vilebrequin tournant sur deux roulements à billes, une admission par disque rotatif à l’arrière du carter et comme on est en Europe, c’est le principe de l’auto-allumage qui est retenu. Le cylindre se visse dans le carter. Huit canaux sont usinés dans l’épaisseur pour alimenter le haut du cylindre. Sur cette partie, une culasse anodisée en vert se visse pour assurer le refroidissement. Cet engin va connaître quelques évolutions tout au long de sa carrière, voici celles que j’ai notées :
A l’extérieure :
L’admission est réduite en diamètre et l’ensemble gicleur/pointeau et maintenant en 2 pièces au lieu de 3, ceci fin 1955 début 1956 il me semble.
La visserie devient à tété hexagonale au moins à partir de 1958
Le bombé de la culasse est légèrement plus bombé
Début 1960, la forme de la culasse est changée, les nervures du palier avant sont agrandies et l’écrou de fixation de l’hélice est remplacé par un cône.
A l’intérieur
J’ai trouvé 3 évolutions du disque rotatif assurant l’admission.
En 1956 notre WEBRA en pleine expansion présente une gamme « glow » avec au sommet une évolution du MACH 1. Ce moteur ne va pas connaître le même succés et il disparaîtra rapidement des catalogues.
La relève arrive en 1964 avec le MACH 2.




le premier modéle





l'évolution de l'admission





la dernière version





La version pour équiper les bateaux. des derniers ont probablement reçu la culasse chromée





en alumage glow





les disques rotatifs du plus ancien (en alu) à gauche au plus récent. les 2 autres sont en plastique.





catalogue WEBRA 1956





la version glow AEROMODELLER 1/1958





le même en piéces AEROMODELLER 1/1958





les performances en glow AEROMODELLER 1/1958





auto allumage première version AEROMODELLER 9/1954





les performances AEROMODELLER 9/1954

la prochaine retour en France pour découvrir 2 moteurs qu'un certain colonel anglais n'aurais pas renié si ils étaient né en ses terres.

A+
Michel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
pierre alberola
Maniaco Posteur
Maniaco Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2012
france.gif

Localisation: Montpellier

MessagePosté le: 24/09/2015 05:57    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour! Merci pour les photos. Je crois que la courbe donnée est celle de Ron Warring. Dans Aeromodeller, Peter Chinn le donnait à 0, 31 bhp, probablement vrai.Il tournait fort, mais exigeait de petites hélices(super carré).Il y a une version 3 vers 56 avec un carter plus robuste et fini sablé.Sa période faste a été brève, vite barré par l'Oliver autant en team qu'en motomodèle.On l'a utilisé en combat, et même en vitesse vcc, mais en vitesse aussi, que ce soit en AA ou en Glow, il n'était pas dans le coup.POur ceux qui voudraient l'utiliser, le maneton est fragile... Plus tard, le Mach 2 fut aussi un beau moteur, mais il venait trop tard, sa conception était celle de l'Oliver, alors que le HP 15 arrivait... En tous cas, beaux moteurs, fabriqués en zone libre à Berlin.Pierre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
outremanchot
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 11 Jan 2012
uk.gif

Localisation: Indre et Loire
Âge: 80 Vierge

MessagePosté le: 04/10/2015 16:16    Sujet du message: Vidéo ED 3,46 de 1949 Répondre en citant

Encore une petite vidéo de moteur. Cette fois-ci un ED 3,46 de 1949. Un de mes moteurs préférés.
Alors si vous voulez un peu de bruit diesel à la maison, malheureusement sans le parfum, c'est par ici:
https://youtu.be/sOp1JIADpK8
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Zephyrin
Stagiaire Posteur
Stagiaire Posteur


Inscrit le: 10 Oct 2015
france.gif

Localisation: Essonne

MessagePosté le: 11/10/2015 11:22    Sujet du message: Un moteur micron 10cc à allumage commandé Répondre en citant

Bonjour à tous
Une petite trouvaille dimanche dernier à la brocante à 2 pas de chez moi, ce qui ne m'était pas arrivé depuis des lustres : une boite de vieux trucs de modélisme moteur, avec la crasse d'époque, c.a.d. de mon âge en fait...Et dedans des pièces de moteur Micron, un 10cm3 à allumage commandé, en plusieurs morceaux mais complet avec le rupteur, la bougie "Pognon, 2 bobines d'allumage et une curieuse hélice tripale démontable et orientable de marque Valentin!
Je n'ai pas de doute sur la marque Micron, bien que je n'ai jamais vu ce modèle sans culasse, à alésage borgne et à allumage par étincelle, mais je ne suis pas un expert.
J'ai payé le lot 30 €, avec en plus dans le lot des roues de voiture Stab en caoutchouc, de l'accastillage bateau de chez Stab aussi sans doute des pignons acier et bronze, cardans et des bouts d'autres moteurs plus petits et très incomplets, le tout dans un joli coffret en bois mais avec un niveau de crasse qui a du faire reculer pas mal de clients.

Le moteur était bien entendu totalement bloqué par l'huile gommée, et les vis pas mal rouillées, j'ai du être un peu patient pour le démontage, (pas facile de ne pas se presser) mais une fois débloqué et nettoyé, la compression est encore excellente, gâce à 2 segments fonte.

Le remontage s'est fait sans problèmes, j'ai simplement refait des joints en papier huilé, réglé les contacts, et rebranché une pile, un condensateur, mais les cosses des bobines du "kit" sont coupés à ras du boitier, et les soudures compliquées avec l'isolant qui fond et coule en empêchant les soudures, comme il ne reste que 1 à 2 mm de fil accessible, je ne vois pas trop comment je vais récupérer ces bobines, j'ai donc du prendre une bobine neuve !



une bonne partie du lot dégoté



Le Micron 10 cc, alésage 24 course 24, sans culasse ni vis pour en fixer une, et je n'en vois pas l'utilité avec l'alésage borgne !



le rupteur, la bougie est une "Pognon" d'époque...



le moteur en pièces, superbes segments excentrés (méthode Suzor), la fonderie est de qualité moyenne, habituel à cette époque...



prêt pour les essais
et bien sûr la vidéo obligatoire
https://youtu.be/ALC9iTmf8x0

bien sûr, même si sur ce coup là je n'ai pas fait grand chose moi-même, voir redémarrer un moteur est toujours le même régal !
une bonne compression, pas de points durs, un pointeau bien réglé et une belle étincelle et vroomm vroom !
Il tourne actuellement à 4800 rpm réglé au mieux, avec du SP95 et dans les 5% d'huile auto avec une 12.5x7 nylon, je n'avais pas trop confiance dans la tripale du lot, qui a l'air d'avoir souffert pas mal.

ceci dit, comme ça c'est vite monotone, avec ce genre d'engin sans carbu, c'est vitesse max ou rien. C'est fait pour faire voler des avions, ce que je ne fais plus depuis longtemps.

cordialement...



François
Mes moteurs :
https://plus.google.com/u/0/113249908069844921550/photos


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Zephyrin
Stagiaire Posteur
Stagiaire Posteur


Inscrit le: 10 Oct 2015
france.gif

Localisation: Essonne

MessagePosté le: 11/10/2015 23:47    Sujet du message: Répondre en citant

Pour l'huile, je pensais que du mélange 2T suffirait, comme sur mon Solex dans ma jeunesse...merci du tuyau, je mets combien, 8% par ex ? ça va fumer.

Pour la culasse, j'ai lu qu'effectivement que certaines versions avaient une culasse "tenue par la bougie", mais vu la bougie et son vissage dans le haut du cylindre, je ne vois pas bien comment une culasse pourrait tenir ainsi, le pas de vis de la bougie n'est pas assez haut pour interposer une épaisseur supérieure à, disons 2 mm grand maximum, et surtout pourquoi une culasse...



François
Mes moteurs :
https://plus.google.com/u/0/113249908069844921550/photos
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RETROPLANE.net Index du Forum -> Aéromodèles Antiques Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20,
21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40,
41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, 60,
61 Suivante
Page 27 sur 61

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers
Vous pouvez télécharger des fichiers

Zone de Téléchargement du Forum et Site Retroplane


Images aléatoires album Retroplane, clic pour Agrandir

Forum en Flux RSS