RETROPLANE.net Index du Forum
FAQ - Charte - Rechercher - Fichiers - Map - Membres - S'enregistrer - Annuaire - Vérifier ses messages privés - Connexion

Calcul du calage
Aller à la page
1, 2, 3 Suivante

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RETROPLANE.net Index du Forum -> Technique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
loopingfred
Incurable Posteur
Incurable Posteur


Inscrit le: 24 Jan 2006
ireland.gif

Localisation: Dublin - Ireland
Âge: 43 Gémeau

MessagePosté le: 11/10/2006 14:42    Sujet du message: Calcul du calage Répondre en citant

Bonjour a tous,

Alors, voila ma methode, toute bete pour calculer le calage / incidence aile stab de mes planeurs.
Attention, ce n'est pas LA methode, mais c'est simplement celle que j'utilise, et qui pour le moment fonctionne.
Pas de gros calculs, juste une petite methode géometrique toute bete.

Pour commencer, je trace mes profils avec tracfoil. quand j'exporte le fichier en DXF, je garde la ligne de reference dans le dessin, car c'est cette reference qui va nous servir pour trouver le calage de l'aile.
Dans ce cas la (le Ka6 dont personne ne veut... Confused ) le profile du stab est plat. La ligne de reference est donc l'extrados ou l'intrados. Si le stab a un profile, comme pour l'aile, la ligne de reference est celle du profile donné par Tracfoil.

Le profile ici, est le Clark Y.

Tout dabord, il faut faire le plan, sans trop se soucier du calage de l'aile.
Ma reference fixe est le stab. mais le fuselage peut servir comme reference pour les calages aussi. C'est juste plus pratique et simple d'utiliser le stab comme point fixe de reference.
Ensuite ? Un dessin vaut mieux qu'un treees long discours :





On fait le plan, et on place les elements la ou ils doivent etre





Ici, on alonge les 2 axes de reference. Dans ce cas la, les 2 lignes sont paralleles. Mon calage aile stab est donc a 0. La ligne de vol du fuselage sera droite.





Ce coup ci, j'ai fait faire une rotation de ma nervure. Pour avoir un calage positif, on baisse le bord de fuite, et on releve le bord d'attaque. Les 2 lignes se rejoignent. Comme je suis un gros feinéant, j'utilise le bouton calculer l'angle de Totocad.. Et voila, mon calage qui s'affiche : 1.49 degrés. La ligne de vol du fuselage va etre plongante. Le planeur va voler Queue haute.

Et voila, super simple.


Bon, je le dis encore, ce n'est peut etre pas la meilleure methode, mais pour caler l'aile du Ka, ca a pris 2 minutes. Ensuite, il suffit de continuer le plan, avec cette fois ci des talons et support de nervure d'emplanture qui vont conserver ce calage.

Voili voilo,,Si vous avez des questions, ou s'il y a une boulette, n'hesitez pas ! Very Happy

Fred



"Je ponce, donc j'essuie" - Rachel
MORE BEERS!!!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Yahoo Messenger
jify
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 25 Jan 2006
belgium.gif

Localisation: Bois-Seigneur-isaac ( Belgique )
Âge: 67 Taureau

MessagePosté le: 11/10/2006 18:49    Sujet du message: Répondre en citant

Salut Fred
comprends bien ton principe je fait aussi comme ca .
mais comment connaitre l'angle optimal ? , dans ton exemple 1.49
Bon entre 1 et 2 ca doit aller , mais il y a surement l'angle optimal non ?

a+
jean-francois



A+
Jean-Francois Delhove
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loopingfred
Incurable Posteur
Incurable Posteur


Inscrit le: 24 Jan 2006
ireland.gif

Localisation: Dublin - Ireland
Âge: 43 Gémeau

MessagePosté le: 11/10/2006 19:00    Sujet du message: Répondre en citant

Salut Jean -Francois,

L'angle optimal depend du profil.

Dans le detail, c'est le profil qui joue.

Et puis attention aussi, au calage, depend le centrage de la machine (le fameux caltrage). Une des variantes du centrage, c'est la valeur du calage. De memoire, c'est une histoire du foyer de poussé qui varie avec le calage de l'aile, et qui du coup, fait devier le centrage optimal de la machine.

Mais bon, sur nos vieilles toiles, tout cela est gommé par la construction structure, je pense que c'est plus esthetique pour nous qu'autre chose.

Pour les tout plastique, la, c'est pas pareil...

Mais je pense que Mathieu S. est hyper beaucoup plus calé que moi la dessus.
La, je reste dans le tout public :P

Ceci dit, si cela interresse du monde, je pourrais developper un peu plus demain.

Fred



"Je ponce, donc j'essuie" - Rachel
MORE BEERS!!!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Yahoo Messenger
loopingfred
Incurable Posteur
Incurable Posteur


Inscrit le: 24 Jan 2006
ireland.gif

Localisation: Dublin - Ireland
Âge: 43 Gémeau

MessagePosté le: 11/10/2006 19:11    Sujet du message: Répondre en citant

Salut Serge,


En gros, c'est exactement ce que tu dis, mais j'utilise l'epaisseur moyenne du profil (le tout fourni dans tracfoil) pour le calage. Tout y est expliqué.
Sur le Ka3, le profile est le bon vieux Clark Y. La corde, je te dis ca demain, mais de memoire, c'est entre 25 et 30 cms...

Et en effet, si, dans le cas du Clark Y, tu utilises comme référence l'intrados du profile, ton aile n'est pas a 0, mais a environ +1.5 degres. C'est pour cela que j'ai pris l'habitude d'utiliser l'epaisseur moyenne, comme ca, c'est applicable tres facilement a tous les profiles (via tracfoil, sans prise de tete quoi... Wink )

Bon, je pense que l'on peu continuer a discuter de tout ca sur l'autre post, car Vincent vient juste de nettoyer celui la, et c'est deja la récré Laughing

Fred



"Je ponce, donc j'essuie" - Rachel
MORE BEERS!!!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Yahoo Messenger
VincentB
Serial Posteur
Serial Posteur


Inscrit le: 23 Jan 2006
world.gif

Localisation: Béziers somewhere in the world
Âge: 55 Scorpion

MessagePosté le: 11/10/2006 19:17    Sujet du message: Répondre en citant

ben non il n'y a pas d'angle optimal, ça sera en fonction de ton pilotage, des conditions de vols, du centrage... quand on voit le retour au neutre de certains volets de planeur, l'imprecision des commandes, des trim..., on se dit que tout vol Laughing
parfois en plaine par temps calme, j'aime bien trimer à fond de cabreur, pour voler le plus doucement possible, à la pente avec des conditions de portance trop forte, t'es bien obligé de de trimer à fond de piqueur

Fred, je suis encore plus flemard que toi, je mets l'intrados de l'aile parallèle à l'axe de référence du stab, ça donne en général 1.5° à 2° de Vé, ensuite l'ensemble fuselage est lui calé autour pour avoir une belle ligne de vol
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Texier Serge
Accro Posteur
Accro Posteur


Inscrit le: 17 Juin 2006
france.gif

Localisation: Nouveau changement, Montevideo
Âge: 68 Lion

MessagePosté le: 11/10/2006 19:21    Sujet du message: Répondre en citant

Coucou Fred,

Je dis coucou, parce que je viens de jouer à cache cache !
J'ai répondu à ton Post K3 et je viens de découvrir que tu Poste plus vite que ton ombre, tu as déjà fait tes plans et tout et tout !

D'ailleurs je m'interroge sur les heures de travail en Islande !! Quand je pense que Vincent me disait pas plus tard qu'il y a deux jours que en Italie on donnait l'impression de pas bosser !! Laughing

Bon passons aux choses sérieuses.

Alors je recopie ici pour plus de clarté ce que je t'écrivais en réponse dans l'autre Post.



"Merci Fred pour cette prompte réponse.

Encore deux questions :

1 - le profil de l'aile, c'est quoi ?
2 - la corde de l'aile mesure combien ?

et quand tu dis que tu as mis tout à zéro, c'est pas comme chez le coiffeur , t'en a laissé un peu, j'espère

1 - Bon, sans rire, tout à zéro, ça veut dire que la ligne de support du stab est parallèle à la ligne de support de l'aile ?

ou bien ce sont les lignes moyennes (ligne passant par le milieu du bord d'attaque jusqu'au bord de fuite) du stab et de l'aile qui sont à zéro ?

Car si tu as retunu la première solution, ce qui me parait logique, alors ton calage n'est pas à zéro, il est positif, et la valeur de l'angle Vé dépend alors du profil que tu as utilisé pour l'aile.

Tu peux mesurer cet angle avec totocad en comparant angulairement les deux cordes moyennes. (en les prolongeant c'est plus facile)

Hum hum, j'espère que je suis clair, vois-tu ce que je veux dire ?

2 - Pour évaluer le centrage, il faut pouvoir l'exprimer en % de la corde de l'aile, donc 78 mm de combien de corde ?

En tout cas, j'ai vu qu'il vole bien et donc comme il n'y a pas de miracle dans ce domaine, je suppose qu'il est bien réglé et bien calé.

J'insiste sur le côté positif de fournir ces données de réglages dans ce Forum car cela rassurera sûrement les gens qui abordent le modélisme ou qui font la belle maquette de leur vie sans bien comprendre les règles d'aérodynamique et de mécanique de vol. Ca ne s'apprend pas en deux minutes.

Et je plaide pour que tout le monde prenne l'habitude de fournir ces données dans leur Post.

Et si tout le monde le fait, je pense que Vincent finira par faire un tableau récapitulatif ! "



Un atterrissage est réputé terminé lorsque le dernier morceau cesse de rebondir.

Serge
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Texier Serge
Accro Posteur
Accro Posteur


Inscrit le: 17 Juin 2006
france.gif

Localisation: Nouveau changement, Montevideo
Âge: 68 Lion

MessagePosté le: 11/10/2006 20:04    Sujet du message: Répondre en citant

Fred,

Tes dessins répondent en partie aux questions que je posais.

Je vais essayer de répondre posément à tes arguments sur le centrage et le calage, car j'y ai vu une ou deux erreurs de terme et de forme. Je le ferai en plusieurs Post pour ne pas tomber dans l'indigeste.

Cela n'empêchera pas un planeur de voler si les réglages ne sont pas parfaits. d'ailleurs ils ne sont jamais parfaits.

Sur un avion, le Centre de Gravité évolue en fonction de la consommation de carburant et du nombre de passagers à bord (quand en plus ils ne se déplacent pas pour aller aux toilettes à l'autre bout du fuselage). Mais c'est prévu, et il existe une "plage" de centrage qui reste compatible avec les performances calculées.

Et quand tous les passagers sont assis et ficelés sur leurs sièges pendant le décollage et l'atterrissage, ce n'est plus le centre de gravité qui se déplace, c'est le centre de poussée aérodynamique parce que le pilote change de vitesse, sort ou rentre les volets hypersustentateurs, et là aussi le réglage optimal "calage-centre de gravité" en prend un coup dans la pipe.

Donc on parle bien d'un équilibre qui est toujours en train d'évoluer à l'intérieur d'une plage qui détermine la "stabilité" de l'avion ou du planeur.

C'est plus simple sur un planeur, parce que il n'y a pas de carburant, souvent il n'y a pas de volets et encre moins de becs de bord d'attaque.

Mais on gueuse quand même les planeurs en fonction du poids du pilote pour essayer de rester à l'intérieur de cette plage de réglage acceptable. (même qu'il en a qui mettent des petits plombs rouges de 11 livres ou 5 kg sur leur queue Wink )


Donc, pour revenir à nos moutons, savoir et comprendre ce que l'on a fait pendant la construction et ce que le planeur nous rend en vol en fonction des éléments (vent fort ou faible, turbulences, descente au trou, etc ...), ça peut nous rendre tous un peu plus relax sur les pentes dans les moments difficiles.

Tout d'abord, j'ai compris que tu avais utilisé un Clark Y et que tu l'avais effectivement calé à zéro par rapport au stab.

Comme je n'ai aucune doc avec moi ici, je ne peux pas regarder la valeur du Cmo du Clark Y.

Si on raisonne uniquement au niveau du profil, sans prendre en compte la géométrie du planeur, avec le Cmo et l'angle de calage, tu sauras positionner sur la polaire le Cx correspondant au vol avec le stab à zéro, donc sans trainée corrective.

Et tu trouveras aussi la position du centrage pour que tu voles "stab à zéro" dans cette configuration.

Par contre, si tu voles avec un centrage autre que celui "optimum", tu seras obligé de "trimer" ta profondeur pour "compenser" le couple "Résultante aérodynamique-Poids". Et donc tu engendreras sans le savoir une trainée avec ta profondeur qui ne sera plus à zéro.

Cela veut dire que ton planeur pourrait être plus fin qu'il ne l'est actuellement.


Par ailleurs, le "meilleur" choix de l'angle Vé permet normalement de se positionner à proximité de la valeur de finesse max sur la polaire, car le but premier d'un planeur est de planer à la finesse max (sauf pour ceux qui ne font que de la voltige).

Et à partir de cette valeur on en déduira la position "optimale" du centre de gravité. Toujours pour être optimal au régime de vol correspondant à la finesse max).

C'est ce que font les experts en F3B et autres compétiteurs, et on doit faire la même chose sur nos vieux "tacots" qui souvent ont été des compétiteurs de l'ancien temps.



Un atterrissage est réputé terminé lorsque le dernier morceau cesse de rebondir.

Serge
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Texier Serge
Accro Posteur
Accro Posteur


Inscrit le: 17 Juin 2006
france.gif

Localisation: Nouveau changement, Montevideo
Âge: 68 Lion

MessagePosté le: 11/10/2006 20:07    Sujet du message: Répondre en citant

« VincentB » a écrit:
../..

Fred, je suis encore plus flemard que toi, je mets l'intrados de l'aile parallèle à l'axe de référence du stab, ça donne en général 1.5° à 2° de Vé, ensuite l'ensemble fuselage est lui calé autour pour avoir une belle ligne de vol


C'est toi qui est le plus près de la vérité dans cette approximation, tu dois pas être loin du meilleur calage pour la finesse max sur la plupart des profils utilisés.



Un atterrissage est réputé terminé lorsque le dernier morceau cesse de rebondir.

Serge
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
PHILIPPE
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 10 Avr 2006
france.gif

Localisation: Bourgogne Côte d'Or Meursault
Âge: 60 Vierge

MessagePosté le: 11/10/2006 20:25    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir tous le monde

Et bien Serge et Fred continuer ces explications .J’append plein de choses. C’est super intéressent.

Bonne nuit

Philippe
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
Texier Serge
Accro Posteur
Accro Posteur


Inscrit le: 17 Juin 2006
france.gif

Localisation: Nouveau changement, Montevideo
Âge: 68 Lion

MessagePosté le: 11/10/2006 20:36    Sujet du message: Re: Calcul du calage Répondre en citant

« loopingfred » a écrit:
../..

Alors, voila ma methode, toute bete pour calculer le calage / incidence aile stab de mes planeurs.

../..

Fred


Je saute sur l'occasion de terrasser l'erreur la plus commune faite quand on parle de calage et d'incidence.

Le calage est structurel, on cale l'aile par rapport au stab avec une valeur qui s'appelle "angle Vé", on cale aussi l'aile par rapport à la ligne longitudinale du fuselage pour donner au planeur une assiette de vol agréable ou efficace (trainée de fuselage).

L'incidence est l'angle que fait le "Vecteur Vitesse" par rapport à la corde de référence. On peut aussi l'appeller aussi angle d'attaque. Pour le mesurer, il faut donc que le planeur soit en vol, donc vous ne pourrez jamais le mesurer vous même à moins d'embarquer un système de palette aérodynamique vous donnant cette valeur.

Pour parler simple, c'est l'angle que font les filets d'air avant de se séparer au bord d'attaque de l'aile vers l'extrados et vers l'intrados. Le point "virtuel de séparation" des filets d'air s'appelle le point d'impact. Cet angle reporté sur la polaire du profil permet de déduire la portance et la trainée du profil pour cet angle là.

Ce point d'impact va évoluer sur le bord d'attaque en fonction de l'angle d'attaque . de moins quelques degrés en piqué jusqu"à environ onze à quinze degrés positifs pour les grands angles. Cela n'ira jamais au delà de 15 degrés environ car ensuite le profil "décroche".

Les bords d'attaque sont en général terminés par un segment de cercle dans ces valeurs là afin que le point d'impact soit toujours perpendiculaire à la tangente du bord d'attaque. Sinon les filets d'air ne se sépareraient pas de façon homogène en fonction de l'angle d'attaque et cela occasionnerait des variations non linéaires de la portance.

C'est là que nos rapes à bois font le plus gros dégat, car ce n'est pas facile de raccorder l'extrados et l'intrados par une portion de cercle parfait. Mais il vaut mieux faire trop rond que pas assez.


Donc en résumé, incidence et calage sont comme des unités non compatibles en mathématiques. C'est comme des carottes et des pommes de terre, elles valent pas le même prix et on peut pas les mettre dans le même panier pour les peser, dirait un prof de math !

Ce qui induit en erreur et enduit dans l'erreur beaucoup de monde, c'est que l'instrument qui permet de mesurer le calage d'une aile s'appelle justement un "incidencemètre".

My God, pourquoi on l'a appelé comme ça !! :twisted:



Un atterrissage est réputé terminé lorsque le dernier morceau cesse de rebondir.

Serge
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Texier Serge
Accro Posteur
Accro Posteur


Inscrit le: 17 Juin 2006
france.gif

Localisation: Nouveau changement, Montevideo
Âge: 68 Lion

MessagePosté le: 11/10/2006 20:38    Sujet du message: Répondre en citant

« PHILIPPE » a écrit:
Bonsoir tous le monde

Et bien Serge et Fred continuer ces explications .J’append plein de choses. C’est super intéressent.

Bonne nuit

Philippe


Je savais que ça te plairais, j'ai fait comme le pêcheur pour attirer le poisson, j'ai jeté un peu de calage et d'incidence à la surface du Forum Laughing

Et merci à Fred d'avoir mordu !! Wink



Un atterrissage est réputé terminé lorsque le dernier morceau cesse de rebondir.

Serge


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Texier Serge
Accro Posteur
Accro Posteur


Inscrit le: 17 Juin 2006
france.gif

Localisation: Nouveau changement, Montevideo
Âge: 68 Lion

MessagePosté le: 11/10/2006 21:05    Sujet du message: Re: Calcul du calage Répondre en citant

« loopingfred » a écrit:


../..

Ce coup ci, j'ai fait faire une rotation de ma nervure. Pour avoir un calage positif, on baisse le bord de fuite, et on releve le bord d'attaque. Les 2 lignes se rejoignent. Comme je suis un gros feinéant, j'utilise le bouton calculer l'angle de Totocad.. Et voila, mon calage qui s'affiche : 1.49 degrés. La ligne de vol du fuselage va etre plongante. Le planeur va voler Queue haute.

../..

Fred


Excuses moi de diffamer, mais là ce que tu dis est faux, même si tu as pu constater que ton planeur volait queue haute après cette opération de chirurgie.

Comme je le disais dans le Post d'avant, si tu augmentes la valeur de l'angle Vé, et que tu ne changes rien d'autres sur le planeur, lorsque tu le lanceras, tu seras obligé de trimer comme un malade, et tu engendreras une trainée parasite de ton stab.

Le fait que le planeur vole queue haute ou basse dépend uniquement du calage du couple "aile-stab" par rapport à la ligne de référence du fuselage. Ce n'est en partie que esthétique, sauf l'effet de trainée de fuselage (sur les planeurs plastiques actuels, ils en tiennent compte)

Le fait de faire varier la valeur de l'angle Vé (angle de calage entre l'aile et le stab) va changer l'équilibre aérodynamique du planeur. Il faudra recalculer la position du centre de gravité, et les caractéristisques de vols vont changer aussi car tu te seras déplacé sur la polaire de l'aile.

Dans le cas que tu décris, tu te rapproches de la position optimale de la finesse max, mais si tu dépasses de deux ou trois degrés de plus la valeur de l'angle vé, alors tu vas te rapporcher de la valeur de la portance max. Tu n'auras plus de finesse, mais tu seras capable d'emporter plus de charge. Waco ??


En résumé :

1 - si tu ne changes que le calage de l'aile tu fais varier l'angle Vé, donc tu touches à l'équilibre aérodynamique du planeur.

2 - si tu changes le calage de l'aile et du stab de la même valeur, par rapport à l'axe longitudinal du fuselage, tu ne changes pas les caractéristiques de vol, tu ne changes que l'esthétique du vol, queue haute ou basse.



Un atterrissage est réputé terminé lorsque le dernier morceau cesse de rebondir.

Serge


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Texier Serge
Accro Posteur
Accro Posteur


Inscrit le: 17 Juin 2006
france.gif

Localisation: Nouveau changement, Montevideo
Âge: 68 Lion

MessagePosté le: 11/10/2006 21:14    Sujet du message: Répondre en citant

« jify » a écrit:
Salut Fred
comprends bien ton principe je fait aussi comme ca .
mais comment connaitre l'angle optimal ? , dans ton exemple 1.49
Bon entre 1 et 2 ca doit aller , mais il y a surement l'angle optimal non ?

a+
jean-francois


Tu as fait un super site perso, c'est sympa.

Comme tu dois le voir on donne des réponses à tes questions au fur et à mesure que l'inspiration vient Rolling Eyes

Félicitations pour ton album photo sur le Dopp, plus fourni ça doit pas exister !

Tu voles dessus ?



Un atterrissage est réputé terminé lorsque le dernier morceau cesse de rebondir.

Serge
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Texier Serge
Accro Posteur
Accro Posteur


Inscrit le: 17 Juin 2006
france.gif

Localisation: Nouveau changement, Montevideo
Âge: 68 Lion

MessagePosté le: 11/10/2006 22:22    Sujet du message: Répondre en citant

« loopingfred » a écrit:
Salut Jean -Francois,

L'angle optimal depend du profil.

Dans le detail, c'est le profil qui joue.

Et puis attention aussi, au calage, depend le centrage de la machine (le fameux caltrage). Une des variantes du centrage, c'est la valeur du calage. De memoire, c'est une histoire du foyer de poussé qui varie avec le calage de l'aile, et qui du coup, fait devier le centrage optimal de la machine.

Mais bon, sur nos vieilles toiles, tout cela est gommé par la construction structure, je pense que c'est plus esthetique pour nous qu'autre chose.

../..

Fred


Ca je pourrais le développer après être repassé chez moi, si je retrouve la doc et si j'ai le temps de scanner quelques graphiques.

Tu as raison, le foyer c'est important, mais en plus il faut d'abord en parler au niveau de l'aile seule, pour simplifier les explications, puis ensuite il faut intégrer le tout au planeur en entier.

Quelques formules permettent d'approcher la vérité une fois qu'on a compris comment tout ça fonctionne "main dans la main".


Certains sites en parlent, comme Richard Ferriere, ou mon ami Gerard Risbourg (Wink, si tu me lis je t'oublies pas !) , mais cette partie aérodynamique est souvent ardue.

Si je peux, j'essaierai de faire si ce n'est simple, du moins didactique.

L'avantage d'un Forum, c'est que c'est interactif, et une explication touffue peut être éclaircie si on ose poser la question "là j'ai pas compris".
C'est comme à l'école, quoi ..... Zzz



Un atterrissage est réputé terminé lorsque le dernier morceau cesse de rebondir.

Serge
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
VincentB
Serial Posteur
Serial Posteur


Inscrit le: 23 Jan 2006
world.gif

Localisation: Béziers somewhere in the world
Âge: 55 Scorpion

MessagePosté le: 12/10/2006 06:49    Sujet du message: Répondre en citant

quelques 10eme de mm? tu fais du travail d'orfèvre, c'est a dire moins d'un mm, faut pas exagérer, ça volera pareil, je ne vérifie jamais rien, et je n'ai jamais eu de mauvaises surprises. Même si en théorie ça engendre de la trainée de trimer son stab, en pratique on se rend compte que ça n'influe pas sur la qualité de vol du planeur, enfin pas sur une vieille toile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RETROPLANE.net Index du Forum -> Technique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page
1, 2, 3 Suivante
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers
Vous pouvez télécharger des fichiers

Zone de Téléchargement du Forum et Site Retroplane


Images aléatoires album Retroplane, clic pour Agrandir

Forum en Flux RSS