RETROPLANE.net Index du Forum
FAQ - Charte - Rechercher - Fichiers - Map - Membres - S'enregistrer - Annuaire - Vérifier ses messages privés - Connexion

Histoire des moteurs - Collection
Aller à la page Précédente
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20,
21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40,
41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, 60 Suivante

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RETROPLANE.net Index du Forum -> Aéromodèles Antiques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
raduga
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 13 Mai 2010
france.gif

Localisation: Pyrénées orientales
Âge: 60 Taureau

MessagePosté le: 02/09/2016 14:59    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à tous,
Aujourd’hui je vous présente le MICRON 10 cc, un moteur qui a longtemps figuré au catalogue de notre célèbre constructeur. Il a déjà été un peu abordé pages 29 et suivantes.
En 1946, malgré son jeune âge, MICRON est déjà une marque réputée dans le monde des constructeurs de moteur. Après le 5 cc et le 2,8 cc à auto allumage qui se sont imposés dans leurs catégories, le tout nouveau 0,8 cc semble parti pour prendre le même chemin. Le seul qui n’a pas percé, c’est le 10 cc lui aussi à auto allumage (page 3) lancé au milieu de 1943 et dont la fabrication a rapidement été arrêtée. André GLADIEUX dans le cadre du développement de son entreprise souhaite à nouveau être présent sur ce créneau. A la suite de l’expérience précédente, il joue en quelque sorte la prudence et reviens à l’allumage électrique comme le tout premier 10cc qu’il avait réalisé avant de créer son entreprise. Le carter prévu pour une fixation radiale a une forme de cloche à l’arrière ce qui permet d’abriter le robuste rupteur à linguet (système Delco) et d’éloigner son bras de commande du champ de rotation de l’hélice. Dans le même souci de sécurité le pointeau est aussi dirigé vers l’arrière. L’admission se fait par le vilebrequin qui n’est pas équilibré. Il tourne directement dans l’aluminium du palier qui ne comporte pas de bague en bronze. Le cylindre en acier est borgne. Deux rangées de trous cylindriques sont disposées sur toute la périphérie. La plus basse avec des perçages un peu plus gros assure l’admission tandis que l’autre permet l’échappement. La bielle et le piston sont en alliage léger, ce dernier est pourvu de deux segments en fontes Une culasse en aluminium maintenue par la bougie complète l’ensemble. Vu le peu de contact, elle a surtout un rôle esthétique je pense. La course est de 22 mm, l’alésage fait 24 mm. Le poids est de 275 g (sans équipement électrique). Le constructeur annonce une puissance de 0,5 cv à 8 000 tr/mn avec une hélice de 35 cm de diamètre. Comme souvent à l’époque, le pas n’est pas indiqué. Après quelques apparitions sur les terrains parisiens au printemps 1947, il est officiellement commercialisé à partir du mois de juin de cette même année. Il va rapidement obtenir un joli palmarès et comme l’annonce André GLADIEUX permettre des performances jamais atteintes en France comme par exemple les 147,541 km/h atteints en V.C.C. Rapidement il est proposé avec une magnéto mais le prix va être un frein sérieux à sa diffusion: 6500,00 frs contre 3 200,00 frs pour le modèle sans. A titre de comparaison, le 10 REA probablement le rival le plus récent et le plus performant s’échangeait contre 2995,00 frs. En 1948, pour coller aux dernières évolutions techniques, la gamme se complète avec l’apparition d’une version à bougie luisante (glow plug). Les principales différences sont avec la disparition du rupteur, la suppression sur le carter de la fente qui laissait passer le bras permettant le réglage de l’avance à l’allumage et un bouchon de carter qui est maintenant moulé. En se basant sur le catalogue 1949, il semble que les premiers étaient livrés sans la culasse. Vers la moitié de 1949 mais pas avant (toujours par rapport au catalogue MICRON de cette année là) mais peut être en 1950, un changement important intervient avec l’abandon de la fixation radiale pour des pattes latérales ce qui est beaucoup plus conventionnel dans cette gamme de cylindrée. Il devient plus compact et facilement logeable sous un capot. Je pense que l’idée de ce changement est venue en même temps que le développement du MICRON 28 de 5cc de cylindrée qui lui est très proche. Si les deux types d’allumages sont toujours disponibles, par contre la version « magnéto » n’est pas reconduite dans cette configuration. Il faut ensuite attendre 1955 pour voir une nouvelle évolution. La suite de la saga dans le prochain post.





la première version à allumage électrique





la version à bougie luisante, la seule différence visible est l'absence du levier de commande d'avance à l'allumage dans la partie inférieure du carter.





avec la magnéto









détail de la magnéto





deuxième version du carter





A+
Michel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
gerard25
Accro Posteur
Accro Posteur


Inscrit le: 30 Déc 2009
france.gif

Localisation: Montbeliard , Selestat
Âge: 70 Bélier

MessagePosté le: 21/09/2016 13:06    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour

Nous avons reçu il y a quelques jour un lot de moteurs . Parmi ceux ci le moteur ci dessous

Les indications sur l’échappement et le moteur sont respectivement
H. Hörnlein
RC-S + un numéro de série(?)003282

Des photos pour compléter mon propos













Nous cherchons des infos sur ce moteur

Gerard
[vieux]



Un atterrissage est considéré comme terminé quand tous les morceaux de l'aéronef sont au sol
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Polecat
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 08 Oct 2011
retroland.gif

Localisation: Valflaunès
Âge: 56 Vierge

MessagePosté le: 21/09/2016 13:32    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

Pour moi c'est un Profi, des années 70... Un gros Cox Tee Dee dans la conception. Il me semble que ce genre de moteur a déjà été traité ici...

Rémy


Effectivement, on a parlé de ce moteur ici :
http://www.retroplane.net/forum/viewtopic.php?p=135019#135019
et pour l'année Pierre le situe plutôt dans les 80's...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
raduga
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 13 Mai 2010
france.gif

Localisation: Pyrénées orientales
Âge: 60 Taureau

MessagePosté le: 21/09/2016 16:01    Sujet du message: Répondre en citant

bonjour a tous,
tu as raison Rémy, il s'agit bien d'un PROFI. Ces moteurs ont été réalisés dans la deuxième moitié des années 70 par Hans HOERNLEIN, le papa des TAIFUN. Cette dernière ayant périclité suite à la désaffection des moteurs à auto allumage et au peu de succès des BISON et SPRINT, Hans HOERNLEIN a lancé une nouvelle marque avec des moteurs a allumage par glow plug dont la conception était très inspirée des COX américains. La réussite n'a pas été au rendez vous et des la fin des années 70 l'affaire était bâchée. Il y a eu des 1,76 2,5 3,5 6,5 10 et 12,65 cc. Je vais mettre quelques scan de la notice tout à l'heure.

A+
Michel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
raduga
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 13 Mai 2010
france.gif

Localisation: Pyrénées orientales
Âge: 60 Taureau

MessagePosté le: 21/09/2016 19:44    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,
Voici les scans tirés de la notice d'utilisation.

















Voici les chiffres de production trouvé dans le livre de Matthaus WEIDNER, Die deutschen motoren fur modelle, publié par le Deutsches Museum

PROFI 1,76cc 2000 exemplaires
PROFI 2,5cc 2500 exemplaires
PROFI 3,5cc 5500 exemplaires
PROFI 6,5cc 6500 exemplaires
PROFI 10cc 5000 exemplaires
PROFI 12,65cc 4000 exemplaires

A+,
Michel


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
raduga
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 13 Mai 2010
france.gif

Localisation: Pyrénées orientales
Âge: 60 Taureau

MessagePosté le: 01/10/2016 19:20    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à tous,
Voici la seconde partie de l’histoire du MICRON 10cc.
A la fin de 1954, c’est probablement aiguillonné par la perspective d’une concurrence accrue avec l’arrivée prochaine de productions étrangères que notre constructeur se décide à faire évoluer son 10cc. Il faut bien reconnaître que son cylindre borgne fait désuet et vieillot par rapport aux autres productions du moment. La nouvelle version, présentée dans le journal MODELE MAGAZINE n° 62 du mois de mars 1955, voit donc en toute logique l’adoption d’une culasse amovible avec une face interne concave. Sans ailettes et de couleur rouge, elle est fixée par six vis. On trouve également maintenant un piston en fonte bombé et allégé. Cela a permis un gain de puissance qui selon le constructeur, atteint maintenant 0,6 cv à 9000 tr/mn avec l’allumage à bougie luisante mais reste inchangée avec l’allumage électrique ce qui n’est pas trop grave car à mon avis, à cette date, les ventes de cette dernière version doivent être marginales. Autre avantage selon un pigiste de l’époque : la possibilité de faire varier le taux de compression en ajoutant ou enlevant des joints et de permettre l’utilisation de carburant contenant du nitro-méthane. Pour confirmer le bien fondé de ces évolutions, lors de sa première sortie officielle au championnat de France auto, il remporte la victoire. Il semble que notre constructeur a rencontré quelques problèmes de fabrication car il y a un retour au piston en aluminium avec deux segments. Mais il y une amélioration tout de même car le haut du piston est maintenant chanfreiné pour donner une amorce de forme bombée. A partir de ce moment, difficile de dater les changements car il va tomber dans une sorte de léthargie médiatique. L’évolution suivante a porté sur le pointeau qui reste incliné mais change de coté pour en faciliter le maniement et la protection lors d’une installation sur avion avec le cylindre à l’horizontal, surtout en V.C.C qui est le marché principal à cette époque. Par la suite la culasse devient verte et le pointeau est maintenant parallèle à l’hélice. C’est probablement à ce moment qu’a lieu le retour du piston en fonte. L’ultime étape (de ce que j’ai trouvé) est l’apparition de petites ailettes sur la culasse et d’une modification du carter au niveau du transfert circulaire. On voit maintenant des évidements entre les quatre renflements où se trouvent les fixations du cylindre. Une photo est visible dans le livre : les moteurs modèles réduits français. Je ne sais pas par contre si il y eu des modifications internes. Même si le moteur satisfait pleinement son constructeur, il semble possible de l’améliorer encore comme le montre Serge HIE dans un article publié dans le Modèle Magazine n°109 de juin 1959 (voir page 30). Au début des années soixante, après quatorze ans de production, alors que l’entreprise restructure complètement sa gamme, l’heure de la retraite arrive. Il va falloir attendre une douzaine d’année pour voir à nouveau notre constructeur se positionner sur le créneau des 10 cc monocylindres, mais là, l’aventure va être brève et discrète.





nouvelle version, premiére génération. Publicité Modéle Magazine n°71 de janvier 1956







seconde évolution avec le changement de coté du pointeau


La prochaine fois je vous présente une nouvelle étoile de la constellation TAIFUN

A+
Michel



Notice-Micron-10cc-Palmares-1948-1949.pdf
 Description:
Notice Micron 10cc et Palmarès 1948 1949

Télécharger
 Nom du fichier:  Notice-Micron-10cc-Palmares-1948-1949.pdf
 Taille du fichier:  1.32 Mo
 Téléchargé:  286 fois

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
pierre alberola
Maniaco Posteur
Maniaco Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2012
france.gif

Localisation: Montpellier

MessagePosté le: 02/10/2016 06:38    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Michel, merci pour ce bel article! Quand nous faisions de l'OTS, Gilbert Beringer avait utilisé un Micron 10 glow. Pour le rendre apte à l'acro, il avait bouché un ou deux transferts.J'ai fait la même modif sur le M28 (dernier modèle Super 2Cool que j'utilise sur un Pirouette.Modif réversible sans traces puisqu'il s'agit de balsa collé à la cyano fluide. J'ai un 10 magnéto quasi-neuf, mais malheureusement le capot de la magnéto a été marqué .Amicalement! Pierre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
PatrickJJ
Apprenti Posteur
Apprenti Posteur


Inscrit le: 25 Nov 2013
france.gif

Localisation: Aquitaine
Âge: 65 Gémeau

MessagePosté le: 06/10/2016 18:06    Sujet du message: identification moteurs Répondre en citant

Bonsoir,
38 pages !
bravo,
mais un peu long à lire,
dans les restes aéromodélisme légué par mon père j'ai deux moteurs glow plug
sans aucunes identifications,
si je poste les images sur le net, y a t'il la possibilité d'en savoir plus ?
( je ne fait que des planeurs et donc aucun intérêt pour les moteurs à explosions)
cordialement,
Patrick JJ
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Polecat
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 08 Oct 2011
retroland.gif

Localisation: Valflaunès
Âge: 56 Vierge

MessagePosté le: 06/10/2016 18:24    Sujet du message: Répondre en citant

Bien sur qu'avec une ou plusieurs photos il sera aisé d'obtenir des renseignements...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PatrickJJ
Apprenti Posteur
Apprenti Posteur


Inscrit le: 25 Nov 2013
france.gif

Localisation: Aquitaine
Âge: 65 Gémeau

MessagePosté le: 06/10/2016 18:35    Sujet du message: Répondre en citant

Allez hop !








Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Polecat
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 08 Oct 2011
retroland.gif

Localisation: Valflaunès
Âge: 56 Vierge

MessagePosté le: 06/10/2016 18:41    Sujet du message: Répondre en citant

merci pour les photos,

ces deux moteurs ne sont pas des Glow mais de auto-allumage, des diesel comme on dit souvent.

J'essaye de voir, mais ma culture est limitée...


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PatrickJJ
Apprenti Posteur
Apprenti Posteur


Inscrit le: 25 Nov 2013
france.gif

Localisation: Aquitaine
Âge: 65 Gémeau

MessagePosté le: 06/10/2016 18:53    Sujet du message: Taille image etc. Répondre en citant

PS: j'avais des R.E.A dont un marine, mais déjà vendus...
Patrick JJ
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Philippe26
Incurable Posteur
Incurable Posteur


Inscrit le: 10 Fév 2015
france.gif

Localisation: Allan près de Montélimar
Âge: 65 Sagittaire

MessagePosté le: 06/10/2016 18:56    Sujet du message: Répondre en citant

OUaille !!!
Des moteurs diesel !
Jamais vu de tels modèles....
Merci.
Philippe



Je ne suis pas vieux, je suis jeune depuis plus longtemps que vous......
I am not old, I am young for longer than you .....
"C'est impossible, dit la Fierté; c'est risqué, dit l'Expérience; c'est sans issue, dit la Raison; mais essayons, murmure le coeur » W.A.Ward
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
pierre alberola
Maniaco Posteur
Maniaco Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2012
france.gif

Localisation: Montpellier

MessagePosté le: 06/10/2016 20:15    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir, la première photo montre, je pense, un Micron 2,5 ou 2,8. Michel précisera.Je n'identifie pas le second dont la facture parait française(1943-1950) .Au fait, nous disons diesel, mais nos moteurs sont des semi-diesel, parce qu'ils aspirent un mélange carburé et ont l'assistance d'un allumeur,l'éther. Un diesel aspire de l'air et le carburant est injecté directement dans la chambre par une pompe à haute pression.Et il n'y a pas d'allumeur.Cordialement! Pierre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
pierre alberola
Maniaco Posteur
Maniaco Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2012
france.gif

Localisation: Montpellier

MessagePosté le: 06/10/2016 20:17    Sujet du message: Répondre en citant

Il fallait lire seconde photo au lieu de première... Pierre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RETROPLANE.net Index du Forum -> Aéromodèles Antiques Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20,
21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40,
41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, 60 Suivante
Page 37 sur 60

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers
Vous pouvez télécharger des fichiers

Zone de Téléchargement du Forum et Site Retroplane


Images aléatoires album Retroplane, clic pour Agrandir

Forum en Flux RSS