RETROPLANE.net Index du Forum
FAQ - Charte - Rechercher - Fichiers - Map - Membres - S'enregistrer - Annuaire - Vérifier ses messages privés - Connexion

KBKBK

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RETROPLANE.net Index du Forum -> Aéromodèles Antiques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
texier
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2006
france.gif

Localisation: Monbrun (32)
Âge: 46 Taureau

MessagePosté le: 27/12/2007 12:35    Sujet du message: KBKBK Répondre en citant

Citation:
sujet faisant suite à la discussion de la poutre de l'Orao http://www.retroplane.net/forum/viewtopic.php?t=1783


Bonjour Jean Claude,

Peux tu nous en dire un peu plus sur le stratifié balsa/kraft, car ça peut-être intéressant pour nos minis maquettes en particulier. Toutes les techniques "anciennes" issues du vol libre, wakefield, cacahuete et autres saint-étiques ont un avantage éprouvé dans le gain de poids pour de frêles structures.

Sympa et original en tout cas ton projet d'ORAO.



Sylvain.

On appelle idées claires celles qui sont au même degré de confusion que les siennes.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
VincentB
Serial Posteur
Serial Posteur


Inscrit le: 23 Jan 2006
world.gif

Localisation: Béziers somewhere in the world
Âge: 56 Scorpion

MessagePosté le: 04/01/2008 14:46    Sujet du message: Répondre en citant

Ci-joint le scan de l'article MRA de 1967 que Jean-Claude Souchard m'a fait parvenir


kbkbk.pdf
 Description:
sandwich kraftbalsakraftbalsakraft

Télécharger
 Nom du fichier:  kbkbk.pdf
 Taille du fichier:  1.61 Mo
 Téléchargé:  1300 fois




Retroplane the World Touch - On the Web since 1854.


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
VincentB
Serial Posteur
Serial Posteur


Inscrit le: 23 Jan 2006
world.gif

Localisation: Béziers somewhere in the world
Âge: 56 Scorpion

MessagePosté le: 04/01/2008 14:58    Sujet du message: Répondre en citant

Un complément d'info de JC Néglais

Comme le nom l'indique c'est un procédé sandwich que nous avons tous utilisé. La problématique était de faire un tube porte-écheveau sur un wakefield qui n'explose pas avec le moteur quand on avait poussé le remontage un poil trop loin. 40 grammes de Pirelli emmagasinaient 33 kgm et ça détruisait le fuselage dans la plupart des cas. C'était alors soit un treillis de baguettes balsa plus ou moins coffré et entoilé ou un joli fuseau en balsa moulé fil en long sur forme puis marouflé papier. Ce sont des solutions très légères, extrèmement résistantes à la compression… mais pas à l'explosion. Les Suisses nous fournissaient une solution radicale sous forme d'un tube duralumin de 30 mm de diamètre pour 2,5 centièmes d'épaisseur pour 45 grammes, hélas trop lourd d'au moins une douzaine de grammes pour les 55 à 60 cm de longueur utilisés. GPB eut alors l'idée de réaliser ce tube en enroulant à spires jointives avec le fil incliné à 45 degrés, deux planches de balsa de 1 mm sur un tube métal de 30 servant de moule. En intercalant du kraft mince entre les deux couches plus dedans et dehors. Du kraft parce qu'il a lui même une fibre qu'on place dans le
sens de la longueur. C'est facile à réaliser pour une poutre cylindrique. Il faut bien entendu un tube rigoureusement lisse si on veut réussir à démouler ! L'ensemble est collé à la vinylique diluée avec 50 pour cent d'eau. Une première couche de papier encollée comme une lèze de papier peint est posée sur le tube (prévu long pour la manipulation), la largeur de la feuille un peu plus que la circonférence du tube. Encoller de la même manière la première feuille de balsa, vu son épaisseur elle se détrempe très vite et peut sans problème être enroulée en spirale jointive sur le tube (le papier ayant été bien réencollé).Si la largeur de la planche est égale à la circonférence, le fil du bois est à 45 degrés. La planche de 10 cm va donc bien pour un tube de 30 mm. Il faut évidemment serrer. Nous enroulions nos vieux moteurs caoutchouc en spire jointive en serrant à peine. Il faut enrouler dans le sens ou ça serre la planche contre le tube. Dès que c'est sec,un miniponçage et toujours avec les mêmes techniques, on ajoute une couche de kraft, puis une couche de bois à fil croisé à 90 degrés de la première et on termine après ponçage léger par une ultime couche de kraft. Ensuite finition au goût de chacun. Ça se démoule en faisant glisser, je ne dis pas que ça vient tout seul. On peut sans doute aider en garnissant avec des matériaux aidant la glisse. Un bon truc c'est de fendre le tube en long et de glisser une feuille contreplaqué qui affleure dans la fente (le tube fendu a tendance se resserrer). Il suffit de retirer par le bout le CTP pour que le tube nage dans le moulage. Il est possible pour les adroits de réaliser un objet non cylindrique. C'est infiniment plus compliqué. Il faut un moule (sculpté poncé vernis en bois) en cinq morceaux, dont un noyau central qui une fois retiré par l'extrémité permet au moule de s'effondrer (tout tient ensemble par quelques scotch enroulés autour). Que la planchette balsa soit d'une largeur égale à la circonférence au maître-couple… et diminuée en largeur au fur et à mesure qu'on enroule sinon, bien entendu, ça se chevauche. Tout ça en pataugeant dans la vinylique. Mais c'est faisable. Pour une structure devant résister essentiellement en traction, compression, flexion, le moulage simple avec fil du bois en long est tout de même plus simple. Il faut réaliser un moule mâle de la chose à réaliser, fuselage, caisson de BA etc. et utiliser les mêmes techniques mais sans enrouler les planches. Un fuseau sera réalisé en deux moitiés, par exemple sur l'axe de symétrie, recollées ensuite avec une baguette couvre joint interne. C'est extrêmement léger. Il est tentant de transposer aujourd'hui avec fibre et résine à la place du papier, mais ça risque alors d'abolir tout gain de poids, voir d'être très lourd. En effet le
balsa va se comporter avec la résine comme avec l'eau… mais l'eau s'évapore au séchage. Ce sont donc des méthodes de réalisation de structures monocoques sans aucun renfort interne… en bois



fuselage tube de wakefield réalisé selon sa méthode KBKBK à
fil croisé à 45 degrés



moule à noyau permettant de réaliser une forme fuselageïde avec cette technique.



Retroplane the World Touch - On the Web since 1854.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Laurent14
Incurable Posteur
Incurable Posteur


Inscrit le: 22 Mai 2006
france.gif

Localisation: Saint Philbert des Champs Calvados France

MessagePosté le: 04/01/2008 15:04    Sujet du message: Répondre en citant

Ah souvenirs, souvenirs.
J'ai fait ça étant plus jeune. Je me rappelle mettre bien embêté pour démouler. Mais c'est vrai que c'était increvable.

On pourrait faire des fuselage moulés avec ça. Et là tu ne pourrai pas nous accuser d'utiliser de la fibre.

Se serait des planeurs bois et papier Laughing Laughing







Le bonheur ne vaut d'être vécu que s'il est partagé.

Doucement le matin, pas trop vite le soir.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
de Schaetzen Harold
Maniaco Posteur
Maniaco Posteur


Inscrit le: 06 Avr 2006
belgium.gif

Localisation: Schilde
Âge: 74 Verseau

MessagePosté le: 04/01/2008 19:03    Sujet du message: Répondre en citant

Quelles joies de relire cet ancien article.
Beaucoup d’article de revues de l’époque était écrit dans le même style. On s’amusait, on apprenait, on relisait, on expérimentait. On gardait précieusement toutes les revues. Quelques semaines (ou mois) plus tard on reprenait la revue et on recommençait à lire.

Quel talent ! J’aime l’humour et la belle écriture. Et le joli dessin.
Mais par-dessus tout, je suis en admiration devant cette passion pour son hobby.
Passion que l’auteur veut partager. Tout est expliqué en détail.

Belle leçon !
J’espère que de nombreux rédacteurs de revues modélistes reliront cet article et s’en inspireront.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
texier
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2006
france.gif

Localisation: Monbrun (32)
Âge: 46 Taureau

MessagePosté le: 04/01/2008 22:01    Sujet du message: Répondre en citant

Pour en revenir au thème technique, c'est extrêmement interessant, et merci Vincent d'avoir détaillé. Il y a là un exercice de math des plus palpitants : avec une section dégressive trouver les dimensions que doit avoir la plache balsa...
Mais sinon, pour une application a un fuselage de maquette (formes non developpables), ca serait interessant d'expérimenter ce système avec un fuselage en "lattes", comme alternative à un fuseau fibre.
Peut être pour un futur Guerchais Roche T70...



Sylvain.

On appelle idées claires celles qui sont au même degré de confusion que les siennes.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Néglais Jean Claude
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 04 Déc 2006
france.gif

Localisation: Nancy

MessagePosté le: 05/01/2008 11:23    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,
J'ai vu avec plaisir réapparaître sur ce forum le fameux article de GPB dont je n'avais plus trace et je me suis empressé de le télécharger. Merci Retroplane ! Du coup ce que j'avais envoyé tombait un peu à plat, sauf les remarques sur la possibilité de faire autre chose qu'un cylindre (et là nul besoin de recourir à de quelconques mathématiques mais à de l'habileté manuelle et un bon cutter !) ou de mouler fil du bois en long sans enrouler, technique bien plus ancienne et particulièrement légère car on n'est pas obligé de travailler en plusieurs couches (ce qui est lourd c'est la colle !), en se contentant de former sur le moule la planche mouillée puis en marouflant papier ou soie les faces internes et externes au cellulosique (en 2 demi-coques raccordées dans le plan de symétrie avec une baguette couvre-joint pour un fuselage par exemple). Je peux approfondir.
Je voulais simplement ajouter que vous étiez vis à vis des revues et pour les mêmes raisons, ne pas faire vivre le commerce dont elles ne sont que la vitrine en kiosque, puisque seule la pub leur permet de survivre, exactement dans la position des "volibristes" qui dès la fin des 70 avaient été obligé de créer un fanzine pour exister sur le papier. André Schandel avait alors fait "Vol Libre", réalisé à la maison avec les moyens de l'époque, pinceau, plume, encre de Chine, l'ordi n'a pas toujours éxisté, et diffusé par poste sur le monde entier. Devant les mêmes conditions, Vincent a créé ce site.
Moulez bien.
JC Néglais

Fuselage balsa de 2 mm moulé fil en long, marouflé papier, sur le Wakefield de Thomas Koster (DK) au championnat du monde 1967 à Prague. Technique extrêmement courante à l'époque.


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
texier
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2006
france.gif

Localisation: Monbrun (32)
Âge: 46 Taureau

MessagePosté le: 05/01/2008 13:31    Sujet du message: Répondre en citant

Tout à fait d'accord pour les revues Jean Claude. Perso j'en achète lorsqu'il y a un article qui vaut la peine. Mais on paie le prix fort bien souvent pour trois pages interessantes... Donc vive Retroplane et les vrais constructeurs !

La photo de wakefield est superbe, la finition parait être hors norme ! Et les coloris assortis, maintenant on a le film plastoc Wink



Sylvain.

On appelle idées claires celles qui sont au même degré de confusion que les siennes.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Néglais Jean Claude
Fidèle Posteur
Fidèle Posteur


Inscrit le: 04 Déc 2006
france.gif

Localisation: Nancy

MessagePosté le: 05/01/2008 14:25    Sujet du message: Répondre en citant

Rebonjour,
Ben… NON ! Justement c'était pas hors norme, mais pratiquement LA norme à de rares exceptions près. Rares étaient ceux qui torchonnaient même un peu et il y avait de véritables artistes dans tous les pays. Les seuls modèles un peu "rassis" d'aspect étaient ceux couverts de cicatrices, usés sous le harnais… et souvent excellents.
Quand au film plastique (toc) il existait déjà (Monokote, Solar) mais ne valait strictement rien. N'apportait aucune rigidité (trop mou), bien trop lourd et trop lisse… problèmes de Reynolds et de couche limite.
Alors quand on me taxe d'agressivité quand je rigole à propos de solutions constructives que je vois avancer sur ces forums ou autres "impossibilités" énoncées… je rigole encore plus. Un wakefield comme celui de la photo, ça pèse 230 grammes, dont 40 de moteur à l'époque (30 aujourd'hui) et 50 pour le nez/hélice. Reste 140 grammes pour faire une cellule très perfectionnée, résistante au vent, à la pluie et au temps qui passe. Peu de place reste pour l'approximatif. Mais tout ça s'apprend.
Bossez bien
JC Néglais

Légendes : Tom Koster lance son "wak" 1967. L'auteur et le sien au championnat de France 1983. L'aile de vingt d'allongement est en balsa plein marouflé papier.




Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RETROPLANE.net Index du Forum -> Aéromodèles Antiques Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers
Vous pouvez télécharger des fichiers

Zone de Téléchargement du Forum et Site Retroplane


Images aléatoires album Retroplane, clic pour Agrandir

Forum en Flux RSS